Musée en Herbe

Le Musée en Herbe est une jolie réussite culturelle que je souhaitais vous faire partager. Fondé en 1975, il propose des « parcours » ludiques sur des thèmes essentiellement artistiques. Conçue pour les enfants, sa pédagogie, basée sur l’humour, l’observation, l’imagination et l’identification, entend leur faciliter la découverte des œuvres d’art. Jusqu’au 1er mars 2012, ce sont, par exemple, les différentes facettes de l’œuvre de Keith Haring : le mur peint de Houston Street, un dessin du métro, une galerie imaginaire, le Pop Shop, une voiture décorée durant les 24 heures du Mans, des sculptures surveillées par son personnage aux trois yeux, le « vocabulaire » de l’artiste avec ses symboles qui sont autant de hiéroglyphes modernes et poétiques. Vous terminerez le « parcours » en remontant le temps jusqu’à l’Egypte Ancienne pour y rencontrer une stèle et une statuette égyptienne placées en vis-à-vis… d’un totem de Keith Haring.

museeenherbe

Cette exposition, trilingue, est accessible aux personnes en situation de handicaps (textes en braille, arc acoustique, manipulations pour malvoyants…). Elle fait suite à d’autres manifestations de même ambition et de même réussite, telles que: « Surréaliste mon cher Dalí! », « La vache de Mr Warhol », « Les boîtes à secrets de Niki », « Les boîtes à outils de Tinguely », « Les boîtes à couleur de Monet », « Le Petit Monde de Bruegel », « Lautrec et les cancans du Moulin », « Gauguin », « La magie de Magritte », « Chagall et ses toiles », « Les tableaux de Pablo », ou encore « Il était une fois Léonard. Revenons, un instant, sur Keith Haring et allons jeter un coup d’œil sur sa fresque à l‘hôpital Necker. Mieux qu’un tableau, mieux qu’une sculpture, cette oeuvre est monumentale : 27 m de haut et 15 m de large. Elle couvre tout le mur extérieur de l’escalier de secours du bâtiment de chirurgie pédiatrique. Œuvre majeure de Keith Haring, elle affiche l’engagement de l’artiste pour les enfants et la maladie. Elle affirme aussi sa volonté de mettre l’art à la portée de tous. Mais aujourd’hui cette fresque est en péril : le béton qui supporte les dessins, s’e