La semaine américaine du Mathurin…

Comme nombre d’entre vous avez pu le voir sur mon profil Facebook, Charlotte et moi sommes partis il y a quelques semaines aux Etats Unis. Il s’agissait de notre second séjour là bas, puisque l’année précédente, nous avions été visiter New York. Je vais donc vous parler des différents établissements que nous avons fréquentés, sur la côte est et la côte ouest, et cela va va nous faire une bonne semaine car sur notre Road Trip nous avons changé d’établissement tous les 2 jours en moyenne. Donc je vais essayé de vous transmettre mon avis sur un marché du tourisme extrèmement développé et parfaitement bien exploité. je ne manquerais pas de vous faire part de l’absolu gigantisme des décors de l’amérique du grand canyon et autre monument valley.

Les Etats Unis vus par le prisme du parisien que je suis signifie que nous avons pu voir ce que nous ne verrons jamais dans nos contrées… Attention ne comprenez pas que notre pays n’est pas magique, il est simplement fondamentalement différent et, surtout, moins grand… par exemple il est difficile de trouver sur le réseau routier francais une route vraiment droite de plus de 300 km d’une seule traite, aux Etats Unis si… Le Lake Powell (655km²) fait environ 6,2 fois la superficie de Paris (105km²) et possédent 3200 km de côte soit plus ou moins la moité des 5500 à 6400 km de côtes francaises (estimation car le calcul n’a jamais été réalisé très précisement).

Bref, les Etats Unis reste un pays d’émerveillement où il me semble que chacun puisse trouver son bonheur.

Pour suivre l’ordre chronologique de nos séjour, je vais commencer par l’hôtellerie new-yorkaise qui en mai 2010 nous avait fait poser nos valises au Crosby Street Hotel: ledit établissement trouvé grâce au fait que l’hotel fait parti d’un groupe dont le Charlotte Street Hotel à Londres fait partie, où nous sommes allés Charlotte et moi… L’ambiance et le style de cet immeuble londonien nous avait fait dire que le frère new-yorkais serait tout aussi agréable. Et bien malheureusement, non. Après de nombreux voyages à travers le monde, il est certain que j’ai une idée sur l’hôtellerie que j’aime et celle qui à mes yeux ne mérite pas d’être citée. J’avais donc choisi à New-York l’hôtel qui peut faire partie de ceux que j’apprécie, la décoration, le quartier, et les prestations fournies étaient à la hauteur de mes espérances, jusqu’au petit détail qui manquait, que seules une ou deux personnes on su nous transmettre, l’âme. Cette hôtel tout neuf puisqu’ouvert en 2009, manquait d’âme et le personnel était imbus de lui. Difficile de leur décrocher un sourire, impossible pour le concierge même de s’occuper de nous…

crosbystreethotel

Alors que dans un pays où le service est roi, j’entends par là que de nombreuses personnes sont encore rémunérées au pourboire, on se retrouve confronté à un manque de service notoire, New York perdrait-il de son âme ? Non je ne le pense pas mais la notion de service évolue avec le temps et les us et coutumes auxquels nous étions habitués s’adaptent à la pensée présente qui est moins rigoureuse qu’avant.

Le Mathurin’s American Week…
As many of you could see on my Facebook profile, Charlotte and I went to the United States a few weeks ago. It was our second trip there, as we had visited New York the previous year. So, I am going to tell you about several different establishments we visited on the East and West Coasts, in what became a good week for us since our road trip entailed changing establishments every two days, on average. I will try to give you my opinion on the extremely developed and perfectly exploited tourism market. I will not fail to you share with you the absolutely colossal décor of America, the Grand Canyon and another monument valley.
The United States seen from a Parisian eye – we were able to see what we will never see in our homeland. Don’t get me wrong. It’s not that our country is not magical. It is simply fundamentally different and, in particular, smaller… For example, it is difficult to find on the French highway system a road that is truly straight for over a 300 km stretch. In the United States, they do have these. Lake Powell (655km2) is about 6.2 times the area of Paris (105km2) and has 3,200 km of coast, i.e. about half the size of the 5,500-6,400 km of French coastline (estimate since a precise calculation was never made). 
In short, the United States is a marvellous country where it seems that everyone can find its cup of tea.
To follow the chronological order of our trip, I will begin with the New York hotel business, which in May 2010 had us place our bags at the Crosby Street Hotel. We found this establishment because this hotel is part of the same group the Charlotte Street Hotel in London belongs to, where Charlotte and I went… The ambiance and style of this London building made us imagine that the sister hotel in New York would be just as pleasant. Unfortunately, that was not the case. After many travels throughout the world, I clearly have an idea about the hotel business, what I like and what, in my eyes, is not worth mentioning. Therefore, I chose the hotel in New York that could be among those I appreciate. A place where the décor, the neighbourhood, and the services provided would meet my highest expectations, until the last missing detail, which only one or two people know how to convey: a soul. This brand new hotel, which opened in 2009, was lacking a soul and the staff members were imbued with it. It was difficult to undo their smile, impossible for the concierge even to take care of us, etc.
Whereas in a country where service is king, and I understand many people are still paid through tips, we were confronted with an obvious lack of service. Is New York losing its soul? No, I do not think so, but the concept of service has evolved over time and the ways and customs to which we were accustomed have adapted to present-day thought, which is more lax than before.

Crosby Street Hotel
79 Crosby Street
New York NY 10012
tél. :+1 212 226 6400 – Fax : +1 212 226 0055
Email : crosby@firmdale.com

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Un commentaire pour “La semaine américaine du Mathurin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.