logograndpalais

Monumenta 2016 : Huang Yong Ping prend possession du Grand Palais

monumenta
Affiche de l’exposition (c) Grand Palais

Pour la septième année consécutive, le Grand Palais ouvre grand ses portes et donne carte blanche à un artiste contemporain de renommé internationale pour occuper sa nef pendant 5 semaines. Ce sont en effet des « grosses pointures » de l’art contemporain qui l’ont investie ces dernières années : Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren et Ilya et Emilia Kabakov.

Cette année, c’est le chinois Huang Yong Ping qui est l’invité d’honneur de la réunion des musées nationaux. Fondateur du mouvement artistique Xiamen Dada (Xiamen du nom de sa ville natale, et dada en hommage à l’esprit de révolte contre l’art officiel incarné par Ernst, Picabia ou Duchamp), il est à la pointe de l’avant-garde artistique de son pays.  Arrivé en France en 1989, il n’a eu de cesse de relever le pari de « Frapper l’Orient par l’Occident et vice-versa » dans ses œuvres monumentales. Insoumis par nature, préférant brûler ses toiles plutôt que de les exposer, insatiable dénonciateur du monde dans lequel nous vivons, il représenta la France à la Biennale de Venise en 1999. Son exposition « la loi de la jungle » avait fait scandale il y a quelques années à Pompidou.  Nous ne pouvons donc que nous réjouir que la nef du Grand Palais lui ait été confiée !

Et le moins qu’on puisse dire est que l’invité de cette édition est ambitieux, en effet, son projet : « compose une architecture de couleur constituée de huit îlots surplombée d’une structure dont l’ombre portée se mêle par son sens et sa forme à celle des nervures métalliques de la verrière, symbolisant le monde économique d’aujourd’hui ».

Monumenta 2016
8 mai -18 juin
Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
Site officiel : http://www.grandpalais.fr/

img98351-monumenta-2016-empires-de-huang-yong-ping
Credit Photo – © Adagp, Paris 2016 courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris Photo Didier Plowy pour la Rmn-GP

Monumental 2016
For the seventh consecutive year, the Grand Palais is opening its doors and giving carte blanche to a world-famous contemporary artist to occupy the nave for five weeks. In previous years, many of the big names in the contemporary art world have occupied this space: Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren and Ilya and Emilia Kabakov.
This year, the Chinese artist Huang Yong Ping is guest of honour at this particular national museum. Founder of the movement Xiamen Dada (Xiamen from the name of town where he was born and Dada in homage to the spirit of rebellion against official art as embodied by Ernst, Picabia and Duchamp), he is at the cutting edge of the artistic avant-garde in his country. He came to France in 1989 and ever since has ceaselessly endeavoured to represent the notion of “East strikes West and vice versa” in his large-scale works. Rebellious by nature, preferring to burn his canvases rather than exhibit them, tirelessly denouncing the world in which we live, he represented France at the Venice Bienniale in 1999. His exhibition “The Law of the Jungle” stirred up controversy and scandal a few years ago at the Pompidou Centre. So we can only applaud the fact that the nave of the Grand Palais has been entrusted to him!
And the least that can be said of this year’s guest is that his project is certainly ambitious: « creating a colourful architectural arrangement consisting of eight islands over which looms a structure whose shadow mixes meaning and form with that of the metal skeleton of the glass dome, symbolising the global economy today ».

Didier MOINEL DELALANDE

FacebookGoogle+PinterestTwitterPartager
blasondeparis

Fresque : angle de la rue des Dames et de la rue Biot

Cette fresque s’inscrit dans une série intitulée « Les murs de l’an 2000 ». Elle regroupe une dizaine d’œuvres qui obéissent au même principe : « faire réaliser de maquettes par des artistes peintres réputés et les faire réaliser en géant sur les façades » et en faire ainsi des « murs d’artiste ». Celle-ci est réalisée d’après William Mackendree qui écrivit le projet en 1999. On y trouve deux fresques : l’une représente un homme de dos entouré de plusieurs visages, symboles et vignettes, l’autre montre un visage de femme de profil avec plusieurs sphères bleues qui semblent sortir de son esprit à côté d’une fleur de… Lire la suite

apple-touch-icon_blog

François Asselin : une arrivée à Venise…. Anecdote hôtelière n°11

J’accueille aujourd’hui avec un grand plaisir sur mon blog un autre invité de marque pour poursuivre notre chronique d’anecdotes hôtelières ! Le chef d’entreprise François Asselin nous fait rêver avec ce court séjour à Venise et cette arrivée qui prit une tournure inattendue. Un grand merci à lui, et une bonne lecture à vous. « Après un trajet chaotique suite à un départ retardé de notre avion, nous voilà arrivés à Venise mon épouse et moi-même en fin de journée la veille d’un Weekend d’automne dans la citée de Doges. L’hôtel un peu à l’écart du centre névralgique avait son charme discret… Lire la suite

logonannybag

Le Mathurin diversifie son offre en se lançant dans la bagagerie

Dans un contexte parfois compliqué de crise économiques, de peur vis-à-vis du terrorisme et de changement dans les habitudes de consommation des touristes, un établissement comme le notre doit être capable de se réinventer et de diversifier son offre. Je me suis donc lancé récemment dans une nouvelle activité : la consigne de bagages… Cette source de revenu est certes modeste mais elle a le mérite de ne pas plomber mes charges d’exploitations…  D’autre part, elle s’inscrit dans une idée qui m’est chère : faciliter le séjour de tous les voyageurs qui passeraient par notre Capitale et qui n’ont pas forcément l’envie… Lire la suite

logogeocaching

Geocaching, ou comment découvrir la ville différemment

Je pense souvent à Jean Jaques Rousseau qui déclare quelque part dans ses Confessions que faire une promenade en ayant un but est l’un des sentiments les plus euphorisants qu’il connaisse. J’ai découvert il y a quelques mois une initiative connectée que je trouve amusante, originale et intéressante et qui aurait sûrement plu à l’auteur des Rêveries du Promeneur Solitaire. Il existe de très nombreuses manières pour découvrir une ville un peu différemment : Géocaching est l’une de celles qui a retenu mon attention. Crée en 2013, cette plateforme propose de partir à la recherche des trésors laissés par de précédents utilisateurs dans… Lire la suite

Page 1 sur 18312345102030Dernière page »