logo recyclerie

Paris autrement : la Recyclerie

recyclerie 2
(c) On va sortir

Récupération, échange, consommation durable, jardin partagé… De nombreuses alternatives se développent aujourd’hui face au consumérisme global. Je vous ai déjà parlé de quelques unes de ces initiatives dans de précédentes publications, notamment celle sur l’Anticafé. J’aimerais consacrer dans les semaines à venir quelques articles de mon blog à une tendance qui semble s’inscrire de plus en plus dans la mentalité des parisiens.

Je commence aujourd’hui avec un lieu qui a ouvert au public en 2014 : la REcyclerie. Installée dans l’ancienne gare d’Ornano, la REcyclerie est aujourd’hui « un tiers lieu de loisirs axé sur les nouvelles pratiques du quotidien, baigné dans un univers qui fait la part belle au low-tech, au tangible, au manuel, à la transmission et à la réappropriation des traditions utiles. Les 3 R (Réduire – Réutiliser – Recycler), les initiatives collaboratives et le do it yourself sont des valeurs qui guident le lieu dans sa conception, sa programmation et son offre de restauration ».

recyclerie
(c) Modernists

Plusieurs propositions vous sont faites tout au long de l’année : boutiques éphémères, débats, ateliers manuels, jardinage, bricolage, yoga… Le café cantine du lieu vend des  « produits responsables » essentiellement végétariens. Quant à la ferme urbaine, elle crée un refuge de biodiversité dans le quartier dense de la Porte de Clignancourt. La nature est introduite sur près de 1000 m2 favorisant ainsi le développement des corridors écologiques. Une petite basse-cour y a également élu domicile avec vingt poules. Le potager partagé s’étend sur 400m2. Enfin, l’atelier de REné fait la part belle au recyclage et au faire-ensemble. Autre initiative salutaire du lieu, la Troc Party où chaque premier vendredi du mois, l’échange des biens et des compétences est mis à l’honneur. On arrive avec 3 à 10 articles, on repart avec tout ce que l’on veut sans bourse déliée.

atelier rené
(c) la REcyclerie

An alternative Paris: La Recyclerie
Salvage yards, exchanges, sustainable development, shared gardens … there are numerous alternatives currently being developed to counter global consumerism. I’ve already talked about a few of these initiatives in earlier publications, particularly that of the Anticafé. In the coming weeks I’d like to write a few articles in my blog about a trend which seems to be increasingly capturing the minds of Parisians.
Today, I’ll start with a site which opened to the public in 2014: La Recyclerie. Situated in the former Ornano station, La Recyclerie is now a ‘third place for leisure focused on new everyday practices, steeped in a world which promotes the low-tech, the tangible, the manual and the transmission and re-appropriation of useful traditions. The 3Rs (reduce – reuse – recycle), collaborative initiatives and do-it-yourself are the values which guide the site in its design, planning and catering facilities’.
Several events take place throughout the year: pop-up shops, debates, manual workshops, gardening, DIY, yoga, etc. The café/canteen sells ‘responsible’ products, which are largely vegetarian. And the urban farm has created a biodiversity refuge in the densely built-up area of the Porte de Clignancourt. Nearly 1,000m2 of nature has been opened up, encouraging the development of ecological corridors. It is also home to a small chicken run with twenty chickens. There is a 400m2 vegetable garden. Finally, the REné workshop promotes recycling and working together. Another great initiative, the Troc Party, has been developed where the first Friday of every month, goods and skills are exchanged. You arrive with between three and ten articles and leave with what you want, free of charge.

La REcyclerie
83 boulevard Ornano
75018 Paris
Site officiel : http://www.larecyclerie.com/

FacebookGoogle+PinterestTwitterPartager
Tourisme

Quand le tourisme se réinvente !

Je suis récemment tombé sur une série d’articles proposée par le site Tourmag intitulée « la startup de la semaine ». Cette rubrique nous propose de découvrir chaque semaine « une nouvelle startup proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs ». J’ai ainsi découvert avec beaucoup d’intérêt de nombreuses initiatives. Je vous en expose trois que j’ai sélectionnées : My Travel Mate est une plateforme qui permet aux hôtels de réserver en trois clics des billets coupe-file pour leur visiteur. Elle se focalise ainsi sur la prise en charge des clients qui ne sont plus simplement hébergés mais accompagnés tout… Lire la suite

blasondeparis

Trompe l’œil : 15 rue Mogador

Cette fresque de G. Beuchon située au 15 rue Mogador a été réalisée au début des années 2000. Elle correspond comme celle dont je vous avais récemment parlée rue des Dames à cette volonté affichée par la ville de Paris au tournant des années 2000 de « mettre l’art dans la rue ». Ce trompe-l’œil assez anodin représente une façade d’immeuble avec un grand cyprès… Et… c’est un peu près tout. Le détail que je trouve amusant cependant est la plaque rue Mogador qui est assez bien intégrée dans l’ensemble. On pourrais presque croire qu’elle est collée sur cette façade d’immeuble. On se… Lire la suite

logolouvre

Hubert Robert, un peintre visionnaire au Louvre

Après les expositions Vigée le Brun et Fragonard, j’ai l’impression d’être abonné au XVIIIème siècle en cette saison 2015-2016, mais c’est avec plaisir que je découvre à chacune d’entre elles la richesse artistique française du « siècle des lumières ». Le Louvre consacre une rétrospective de 140 tableaux à Hubert Robert qu’on surnomme « le peintre des ruines ». Très marqué par le séjour qu’il fit à Rome au début de sa carrière, Robert semble en avoir en effet fait l’un des sujets principaux de ses œuvres. Le fait qu’il ait été rapidement reconnu par l’Académie de France comme peintre d’architecture semble confirmer cette… Lire la suite

logograndpalais

Monumenta 2016 : Huang Yong Ping prend possession du Grand Palais

Pour la septième année consécutive, le Grand Palais ouvre grand ses portes et donne carte blanche à un artiste contemporain de renommé internationale pour occuper sa nef pendant 5 semaines. Ce sont en effet des « grosses pointures » de l’art contemporain qui l’ont investie ces dernières années : Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor, Daniel Buren et Ilya et Emilia Kabakov. Cette année, c’est le chinois Huang Yong Ping qui est l’invité d’honneur de la réunion des musées nationaux. Fondateur du mouvement artistique Xiamen Dada (Xiamen du nom de sa ville natale, et dada en hommage à l’esprit de révolte… Lire la suite

Page 1 sur 18412345102030Dernière page »