Le Zimmer Place du Châtelet

zimmer2Quittons si vous le voulez bien les portes de Paris pour nous retrouver en plein centre à la découverte d’une remarquable brasserie alsacienne, le Zimmer Place du Châtelet.

Fondée en 1896 et victime de son succès dans ses premières années, elle sera agrandie à la veille de la Première Guerre Mondiale sur quatre niveaux, la salle de restaurant peut déjà à cette époque accueillir 150 convives. Plusieurs salons sont aménagés dans les étages pour permettre des rencontres plus intimes. A l’époque, des portes permettaient d’accéder à la Brasserie directement depuis le Théâtre du Châtelet. Nombre d’artistes et écrivains fréquentèrent l’établissement. Durant la Seconde Guerre Mondiale, une cachette du sous-sol aurait accueillie plusieurs réseaux de résistance et aurait permis à plusieurs familles d’échapper à des actions antisémites. En 2000, son propriétaire, Jean Luc Gintrand, en confia la rénovation au talentueux décorateur Jacques Garcia qui a su redonner une âme authentique à cet endroit chargé d’histoire et rendre ainsi à la place du Châtelet un de ses plus beaux cafés parisien.

zimmer3Le café est ouvert tous les jours de 8h à 1h du matin et propose une carte abordable. Le prix moyen à la carte est en effet de 28 euros. Les menus déjeuner et dîner sont à 36 euros. Comme l’on peut s’y attendre pour un tel lieu, la gastronomie française et ses spécialités est avant mise à l’honneur. Le chef Fabrice Cornée régale avec sa cuisine qui allie tradition et inventivité. A noter, la simplicité des plats proposés qui constate gaiement avec le décor chargé de l’endroit.

Les plus : la rapidité du service, le cadre, le personnel impeccable, la cuisine très savoureuse.

Les moins : les tables sont très rapprochées les unes des autres, ce qui rend difficile les conversations privées ou confidentielles.

zimmer1Le Zimmer, Place du Châtelet
Let’s leave Paris’s city gates behind now and head to the very centre of town to discover a remarkable Alsatian-style brasserie, Le Zimmer on Place du Châtelet.
Established in 1896, it was a victim of its own success in the first few years and was enlarged to take up four floors not long before the outbreak of the First World War. At that time, the dining room was already big enough to accommodate 150 people. A number of salons were installed on the other floors for more intimate meetings. At the time, there were doors leading directly from the Théâtre du Châtelet to the brasserie, and it became a favourite haunt of many artists and writers. During the Second World War, a hideout in the cellar is said to have been used by several resistance networks and allowed several families to escape anti-Semitic actions. In 2000, the owner, Jean-Luc Gintrand, enlisted the talented decorator Jacques Garcia to carry out renovations. Gintrand succeeded in reviving the authentic soul of this place imbued with history, thus reinstating the Place du Châtelet café as one of the most beautiful in Paris.
The café is open every day from 8am to 1am and offers an affordable menu, with your average à la carte meal costing 28 euros. The lunch and dinner menus are 36 euros. As you might expect from such a place, French cuisine and specialities are the main focus. The chef, Fabrice Cornée, cooks up delightful dishes which are both traditional and inventive. The cheering contrast between the simplicity of the dishes on offer and the restaurant’s rich décor is especially noteworthy.
The pros: Speedy table service, the setting, the perfect staff and very tasty food.
The cons: The tables are very close together, making it hard to have private or confidential conversations.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.