Les clubs sportifs parisiens. 1. Le PSG

Logo PSGCommençons aujourd’hui une nouvelle chronique pour vous faire découvrir les clubs sportifs parisiens, certains mondialement connus, d’autres peinant à se faire une place aux yeux du public. Débutons par l’un des plus emblématiques, le Paris Saint Germain. Le PSG n’a pas toujours rimé avec les Ibra, Cavani, Pastore et autre Di Maria. Il ne date pas non plus de 1970 comme le laisserait supposer l’année affichée sur l’ancien logo du club. En effet, il nous faut remonter plus loin au tout début du XXème siècle lorsque le Stade Saint Germain est fondé à l’occasion de l’inauguration du Camp des Loges en forêt de Saint Germain. C’est toujours dans ce stade que s’entraînent d’ailleurs aujourd’hui nos stars galactiques.

Amateur au sein de l’U.S.F.A, le club rejoint la FFF en 1921 en dernière division. Il joue alors les compétitions de football d’Ile-de-France. Champion de Paris en 1959, le club connaît son heure de gloire en 1969 quant il atteint les quarts de finale de la Coupe de France face à l’équipe qui deviendra son plus grand rival : l’Olympique de Marseille.
En 1970, le club accède à la D2 française qui s’ouvre aussi bien aux clubs amateurs que professionnels. Le Paris FC qui cherchait depuis plusieurs années à relancer le football de haut niveau dans la capitale propose une fusion avec le Stade Saint Germain pour mener à bien ce projet. Elle est effective le 21 mai 1970. Le Paris Saint-Germain FC est né ! Après la victoire en D2, le club accède enfin à l’élite qu’il quittera dès 1973. Il le rejoindra cependant en 1974 et ne le quittera plus depuis, ce qui constitue un record parmi les équipes de football français.
Les premiers trophées majeurs sont remportés sous la présidence de Francis Borelli : la coupe de France 82 et 83 et le premier titre de champion de France en 1986. Pour relancer l’intérêt du championnat, Canal + investit dans le club de la capitale pour opposer un rival digne de ce nom à l’Olympique de Marseille. En 2006, Canal vend le club à Colony Capital qui le vendra à Qatar Investment Authority en 2011.
On peut certes reprocher aujourd’hui au PSG version qatari d’être une usine à fric et de privilégier les grands noms du football aux joueurs français, ou encore d’avoir détruit l’âme du club pour en faire une réunion de mercenaires sans âme ; cependant, force est de constater que l’intérêt pour la Ligue 1 a grandement augmenté avec l’arrivée de noms prestigieux dans notre championnat. Concédons aussi que le PSG est aujourd’hui l’un des tout premiers clubs d’Europe même si les demi-finales de la ligue des champions se refusent encore à lui.

PSG

Sports clubs in Paris: The P.S.G
Today we’re starting a new series of blog posts to introduce you to the different sports clubs in Paris, some world famous, others that are barely even known to the public. Let’s start with one of the most iconic, Paris Saint Germain.
PSG hasn’t always been about Ibra, Cavani, Pastore and Di Maria. The club doesn’t date from 1970 either, as the year shown on the club logo leads you to believe. We need to go back much further to the early 20th century when the Stade Saint Germain club was founded when the Camp des Loges training ground was opened in Saint Germain forest. Today’s galaxy of PSG stars still train there.
The club was an amateur team in the U.S.F.A. before it joined the French Football Federation (FFF) in the bottom division in 1921. It played in all the football competitions in the Ile-de-France. Stade Saint Germain was Champion of Paris in 1959, and its hour of glory came in 1969 when it reached the quarter-finals of the Coupe de France against the club that later became its greatest rival: Olympique de Marseille.
In 1970, it was promoted to the French D2 division, which welcomed both amateur and professional clubs. Paris FC, which had been trying to kick-start top level football in Paris for several years, proposed a merger with Stade Saint Germain to help this come about. The two clubs merged on 21 May 1970. Paris Saint Germain was born! The club came top in the D2 division and made it into the elite league but was demoted in 1973. Promoted again in 1974, it has stayed there ever since, something no other French club has achieved.
The club won its first major trophies under the chairmanship of Francis Borelli: the Coupe de France in ’82 and ’83 and its first French championship title in 1986. To regenerate interest in the championship, Canal+ invested in the Paris club to help create a serious rival for Olympique de Marseille. In 2006, the TV channel sold the club to Colony Capital who later sold it to the Qatar Investment Authority in 2011.
This Qatari-owned PSG can certainly be criticised for being a money-making machine, cherry picking the big names in preference to French players, and destroying the soul of the club with its soulless gathering of mercenaries; however, it has to be said that interest in the Premiere League has grown massively with the arrival of prestigious players in the French championship. And it’s also true that PSG is now one of Europe’s top clubs even if it still hasn’t quite made it to the Champions League semi-finals.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.