Réinventer la ville en récupérant des stations de métro abandonnées à Paris

Et si les stations du métro parisien connaissaient une nouvelle jeunesse ? Un projet un peu fou a germé dans l’imaginaire des membres d’Oxo architectes en 2014 à l’initiative de l’ancienne candidate à la Mairie de Paris NKM.

Métro

Paris est l’une des villes les plus visitées du monde avec une histoire très riche. L’une des caractéristiques des grandes villes n’est-il pas sans cesse de se réinventer et de conjuguer le passé au présent ? Dans cette optique, le projet imaginé par le cabinet fondé par Manal Rachdi prend tout son sens. Sa recherche consiste à redonner vie à des lieux sombres, abandonnés et sans aucune activité, ici les stations parisiennes. C’est un projet à long terme, dont le seul but consiste à ce que la ville occupe de nouveaux espaces selon ses besoins et en utilisant l’espace à disposition. Le projet Stations Fantômes à Paris est décrit sur leur site comme un « Projet d’aménagement de ces stations fantômes qui permettrait de redonner vie à des lieux typiquement parisiens.

A l’heure où les New-Yorkais s’apprêtent à jouir de la Lowline, pourquoi Paris ne profiterait pas de ses espaces sous terrains afin d’inventer de nouveaux usages ? Il s’agirait d’opérer une transformation douce de ces lieux, de trouver au gré des opportunités une programmation enthousiasmante en conservant l’esthétique de leur usage initial.

Certaines des propositions semblent parfois assez loufoques pour notre vieux métro crée en 1901 : piscine, forêt tropicale, discothèque, centre d’entraînement sportif mais le projet a de quoi séduire. En effet, pour avancer vers l’avenir, ce « vieux Paris » peut s’appuyer sur de solides fondations et se les réapproprier à l’instar de villes comme New York ou Londres.

Bien que ce projet semble entériné pour le moment, l’équipe de Manal Rachdi déborde toujours d’idées, le cabinet vient par exemple d’être primé au concours « Réinventer Paris » avec son projet « Mille Arbres ».

Pour vous faire une bonne idée, n’hésitez pas à consulter leur site > http://www.oxoarch.com/front/.

Métro 1

Renovating disused metro stations in Paris
What if Paris metro stations could be rejuvenated? A slightly mad idea took seed in the imaginations of the team at Oxo Architects following an idea put forward by Nathalie Kosciusko-Morizet, a former candidate for Mayor of Paris.
Paris is one of the most visited cities in the world and has a very rich history. And after all, isn’t constant reinvention and combining past with present what great cities are all about? Seen from that angle, the project created by the firm of architects founded by Manal Rachdi makes total sense. What they’re looking to do is to breathe life back into dark, disused, completely empty sites, in this case Paris metro stations. It’s a long-term project aimed at getting the city to use already available space whenever they need new premises. The project called Stations Fantômes à Paris (Ghost Stations in Paris) is described on their website as “a project to reclaim these ghost stations and breathe new life into typically Parisian places”. As the Lowline is about to be unveiled in New York, why shouldn’t Paris invent new ways to use its underground spaces too? The idea is to slowly transform these places as and when new and exciting opportunities arise, while at the same time preserving something of their original aesthetic quality.
Some of the suggestions for our old metro system dating from 1901 seem pretty weird – swimming pools, tropical forests, discos, sports centres – but the project certainly has its appeal. “Old Paris” has solid foundations to lean on as it progresses into the future and reclaims these spaces like London and New York are doing.
Although the project appears to have been put to the side for the moment, Manal Rachdi’s team has plenty of ideas and the firm has just won a prize in the “Reinventing Paris” competition for a project called “A Thousand Trees”. If you want to see some of the things they are doing, take a look at their website: http://www.oxoarch.com/front

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.