Une bonnote en or

Cet été, j’ai redécouvert la petite Bonnotte et j’en suis ravi. Je voudrais vous en parler, avant de n’être plus objectif … Ayant épousé une noirmoutrine, j’avoue avoir de plus en plus d’affection pour cette île. Merci Charlotte ! Charlotte est d’ailleurs le nom d’une espèce de pomme de terre cultivée à la saison estivale de l’ile.

bonnoteCette pomme de terre primeur au goût unique et au prix déraisonnable est le trésor de l’île de Noirmoutier. De faible calibre, ronde, à la chair ferme et tendre, elle ne se conserve que quelques jours. Cultivé dans une terre très sablonneuse, enrichi au goémon, et récolté avant maturité (90 jours), ce charmant tubercule est ramassé à la main et sa production dépasse difficilement la centaine de tonnes. D’ailleurs, tout est généralement vendu en une journée ! Ambassadrice universelle de l’île, son originalité et sa rareté en font son prestige. A l’affût de ces produits d’élite qui signent la savoir faire des hommes et annoncent de bons moments gastronomiques, j’ai un faible particulier, je l’avoue, pour cette délicieuse pomme de terre poussant allègrement aux confins de l’Atlantique que vient réchauffer un généreux Gulf Stream. La Bonnote (comme on dirait La Pompadour ou La Montespan..) a la peau jaune, lisse et la chair jaune foncé. Son germe est violet foncé, entièrement coloré avec une pilosité assez forte. Ses feuilles sont d’un beau vert foncé et ses fleurs blanches sont abondantes. Elle est traditionnellement plantée à la Chandeleur, le 2 février. Récoltée 90 jours plus tard, elle est mise en vente le premier week-end de Mai. Mais, attention, La Bonnotte est un produit frais avec tout ce que cela implique : elle doit être consommée dans les cinq jours après sa récolte. Vous imaginez donc la course de vitesse pour qu’elle se retrouve à la carte de certains bons restaurants de Paris.

A part cette fragilité éphémère, sachez que La Bonnotte a besoin de peu pour être sublimée et voici, pour terminer ce bref hommage à la patate de Noirmoutier, une jolie recette à réaliser… le 5 mai 2011 au plus tard (il faut être précis avec cette pomme de terre !). La recette s’intitule «  Noix de Saint-Jacques et galettes de pommes de terre de Noirmoutier au coulis de persil ». Les ingrédients pour 4 personnes sont les suivants : 8 primeurs de Noirmoutier, 1 œuf, 1 cuiller à soupe de farine et de persil haché, 16 noix de Saint-Jacques, 1 botte de persil plat, 1 pointe d’ail haché, 50 g de crème fraîche, sel, poivre, noix de muscade, huile d’olive. Vous voulez savoir comment concocter au mieux ce savoureux plat ? ? Appelez la secrétaire de la coopérative agricole de Noirmoutier au 02 51 35 76 76.  Je suis sûr qu’elle vous le dira avec une gentillesse toute insulaire..

La Bonnotte de Noirmoutier

A spud like no other
This summer, I rediscovered La Bonnotte potato variety and it made me very happy. I would like to tell you about it, before I completely lose all objectivity… Being married to a lady from Noirmoutier, I admit that my affection for this island is growing stronger all the time. Thank you Charlotte! Funnily enough Charlotte is the name of another variety of potato grown on the island in the summer season.
This top quality potato with its unique taste and unreasonable price is the treasure of the Island of Noirmoutier. This small, round, firm yet tender potato only keeps for a few days. These charming spuds are grown in a very sandy earth, enriched with seaweed, and harvested before they reach maturity (90 days), are handpicked and their production hardly ever exceeds a hundred tons. Believe it or not, the whole harvest is usually sold in one day! The originality and rarity of this universal ambassador of the island give it its prestigious status. As someone who is always on the lookout for exclusive products that epitomise mankind’s know-how and announce a moment of gastronomic pleasure, I admit that I have a soft spot for this delicious potato which grows peacefully on the edge of Atlantic warmed by the Gulf Stream. La Bonnotte (just as we might say La Pompadour or La Montespan…) has a smooth yellow skin and dark yellow flesh. Its sprout is dark purple all over and quite hairy. Its leaves are a beautiful dark green with abundant white flowers. It is traditionally planted at Candlemas on the 2nd of February. It is harvested 90 days later and goes on sale the first weekend of May. But, be warned, La Bonnotte is a fresh product with all that this implies: it must be eaten within five days of being harvested. Therefore you can imagine the race to get it onto the menus of the top Parisian restaurants.
Aside from this ephemeral fragility, you should know that La Bonnotte does not need much enhancing and here, to finish this brief homage to the Noirmoutier potato, is a good recipe to try out by the 5th of May 2011 at the latest (you have to be precise with this potato!). The recipe is called ‘Scallops and Noirmoutier potato galettes with a parsley coulis’. The ingredients for four people are as follows: 8 Noirmoutier La Bonnotte potatoes, 1egg, 1 tablespoon of flour and chopped parsley, 16 scallops, 1 bunch of flat parsley, a touch of chopped garlic, 50g of crème fraîche, salt, pepper, nutmeg, and olive oil. You want to know how best to prepare this delicious dish?? Then call the secretary of the agricultural cooperative of Noirmoutier on +33 (0)2 51 35 76 76. I am sure that she will explain it to you with the kindness that characterises the people of this island.
La Bonnotte de Noirmoutier

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *