L’Hôtel Sala Silvermine

salahotelSur ce blog j’aime à vous parler de belles choses, qui tournent souvent autour du monde du luxe, des grands artisans et de l’hôtellerie de haut niveau. Or, comme il est bon de diversifier ses horizons, je vous propose aujourd’hui de vous penchez sur la beauté industrielle, toute particulière, de l’exploitation minière. Gustave II Adolphe de Suède fonda la ville de Sala au XVIIème siècle, afin d’alimenter en ouvrier la mine du même nom, dans laquelle on retirait de l’acier, de l’argent et du plomb. Bien que cette mine soit parmi le top 5 des plus grandes exploitations mondiales, elle à souffert d’une histoire mouvementé, connaissant des périodes de prospérité en alternance avec des moments plus difficiles, ou l’emploi de main d’œuvre diverse, comme une population de bagnard, sera appelée par le pouvoir suédois.

De par sa taille et la longueur historique de son exploitation, cette mine est devenue un palmarès à elle seule, car elle dispose de plusieurs galeries parmi les plus profondes du monde ! C’est cette esprit d’isolement au cœur des entrailles de la terre que vous pourriez apprécier si vous décidez de séjourner à l’hôtel de Sala. En effet, bien que ce dernier propose des chambres tout à fait classiques, ainsi que les agréments d’un golf et d’un SPA, il assure à ses hôtes des visites hors du commun de la mine, à plus de 155 mètres de profondeur, une visite étant comprise dans le prix de chaque location d’une chambre. Et pour les plus aventureux (et les moins claustrophobes bien sur), sachez que vous pouvez opter pour la suite de l’hôtel, qui se trouve dans une galerie située à 160 mètres de profondeur, il s’agit donc sans équivoque de la chambre d’hôtel la plus basse du monde !

salahotel1

Pensez cependant à vous munir de vêtements chauds, en effet la température dans les profondeurs de la suite peut descendre à deux degrés Celsius et pourrait bien vous gâcher la soirée. La recherche de l’aventure ne s’accorde pas toujours au luxe d’être chez soi, et heureusement !

The Sala Silvermine Hotel:
In this blog, I enjoy telling you about the good things in life, often with a focus on the world of luxury, master craftsmanship and high level hotels. Since variety is the spice of life, today I would like to draw your attention to the utterly unique industrial beauty of mining. Gustavus Adolphus of Sweden founded the town of Sala in the 17th century with the aim of attracting workers to operate the mine of the same name, where steel, silver and lead were extracted.
Although this mine is among the five largest in the world, it has suffered a tumultuous history, passing through periods of plight as well as times of prosperity. Over the years, a multitude of different workers – including a workforce of convicts – have been posted there by the Swedish authorities.
By virtue of its size and its long history of activity, the mine has become a record holder in its own right, as it contains some of the deepest galleries in the whole world – and it is precisely this sense of isolation, deep within the bowels of the earth, that you will enjoy should you decide to stay at the Sala Hotel. For although the rooms on offer and the accompanying golf course and spa are altogether conventional, the price of every stay also includes an extraordinary tour of the mine, plunging more than 155 metres underground. The most adventurous (and least claustrophobic) visitors can even stay in the hotel’s suite, located in a gallery 160 metres beneath the surface… It’s not every day you get to sleep in the world’s deepest hotel room!
 All the same, do remember to wrap up warmly, as the temperature in the suite’s depths can drop as low as two degrees Celsius, which might just put a chill on your evening. Sometimes, you need to leave the luxury of home behind to live life adventurously – and that’s no bad thing!

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.