Une brève histoire de l’avenir au musée du Louvre

louvreJacques Attali est très présent sur la scène médiatique française. Suprême honneur, une exposition actuellement au musée du Louvre est directement inspirée de son ouvrage « Une brève histoire de l’avenir ». L’exposition par la mise en parallèle d’œuvres du passé et d’œuvres contemporaines s’interroge sur l’avenir de l’humanité. Elle part donc du présupposé selon lequel les œuvres du passé peuvent éclairer notre regard sur l’avenir.

Les différentes sections de l’exposition sont consacrées aux grandes tendances qui ont traversé jusqu’à maintenant notre histoire : l’ordonnancement du monde autours des échanges guerriers (jolie collection de casque) et des échanges commerciaux (étonnantes monnaies d’échanges) ; les grands empires qui passent successivement de la naissance au développement à l’apogée à la chute à la destruction (Le cycle historique Le Destin des empires de Thomas Cole (1830) louvre2 louvre1présenté au complet en France pour la première fois montre la grandeur et la décadence des empires qui se succèdent) ; l’élargissement du monde et la modification de notre regard sur lui avec les grandes découvertes (très belles exposition de cartes et des œuvres des naturalistes fascinés par l’apparition de nouveaux paysages et de nouvelles espèces végétales) ; enfin le monde contemporain polycentrique avec les grands totalitarismes, les grands mouvements révolutionnaires (photos, films, œuvres de Chérie Samba peintes spécialement pour l’exposition). Le parcours se termine sur une prise à partie du visiteur et une interrogation sur le monde de demain.

Plus de 400 œuvres sont exposées et balayent un nombre très important d’époques, de styles et de culture. Quelques unes des œuvres contemporaines crées spécialement pour l’exposition apportent une perspective intéressante (les compositions florales de Camille Henriot, la Fondation d’Ai Weiwei, les remarquables tableaux de Chéri Samba…). Cependant, on en sort avec un goût d’inachevé. L’exposition Une brève histoire de l’avenir est très ambitieuse, et en ce sens, louable, elle manque cependant à mon avis de pédagogie et de cohérence. On finit par se perdre dans la variété des œuvres et l’avenir se dresse inéluctable et plus sombre que jamais. Mais, comme je le disais déjà dans un précédent article sur une autre exposition actuellement au Louvre, toutes les visites au musée valent la peine tant la profusion des œuvres dans les collections permanents est considérable et une source perpétuelle de découvertes et d’émerveillements.

louvre4

A brief history of the future at the Musée du Louvre
Jacques Attali is a high profile figure in the French media. He has been accorded the ultimate honour of an exhibition which is currently at the Louvre and directly inspired by his tome entitled “a brief history of the future”. By juxtaposing past works with contemporary ones, the exhibition ponders the future of humanity. Its starting point is the assumption that past works can shed light on how we see the future.
The exhibition is divided into sections that cover the major trends in world history to date: ordering the world through warlike (nice collection of helmets) and trade exchanges (astonishing assortment of coins and currencies); the birth, rise, zenith, fall and destruction of great empires (Thomas Cole’s The Course of Empires (1830s), a series of paintings depicting the grandeur and decadence of empires is exhibited here in its entirety for the first time in France); the expansion of the world and the different way we look at it thanks to the great discoveries (wonderful exhibition of maps, and works by naturalists fascinated by the emergence of new landscapes and plant species); and finally the polycentric world in which we live today with the great totalitarian regimes, the great revolutionary movements (photos, films, works by Chéri Samba specially painted for the exhibition). In the last room of the exhibition, visitors are taken to one side and quizzed about the world of tomorrow.
The exhibition presents more than 400 works that encompass a vast number of eras, styles and cultures. Some of the contemporary works that have been specially created for the exhibition offer an interesting perspective (the floral compositions by Camille Henrot, Ai Weiwei’s Foundation, the impressive paintings by Chéri Samba).

louvre3 Nevertheless you leave with the feeling that something is unfinished. The exhibition at the Louvre is massively ambitious, for which it is to be commended, but in my opinion it lacks coherence and educational purpose. You end up getting lost in the huge range of different works and the future appears darker and more inevitable than ever.
But, as I said in a previous article about another exhibition now on at the Louvre, any visit to this museum is worthwhile given the considerable number of works in the permanent collections, which are a perpetual source of discovery and wonder.

Didier MOINEL DELALANDE

Une Brève Histoire de l’Avenir
Du 11 septembre au 24 janvier 2016
Musée du Louvre
75001 Paris
01 40 20 50 50
http://www.louvre.fr/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.