Art Home

arthome1Voilà une expérience originale et amusante … Nous avons profité de la belle journée de dimanche dernier pour participer à la construction d’une oeuvre d’art le temps d’un déjeuner. Ce n’est en fait qu’un retour sur le toit du Palais de Tokyo, pour Charlotte et moi puisque nous avions déjà eu la chance de séjourner à l’Hôtel Everland. Nous revoilà donc perchés en haut des colonnes de ce centre d’art contemporain, pour un déjeuner cette fois, accompagnés de nos amis Laure et François…

Nomiya, fruit de la collaboration entre Electrolux, l’architecte Pascal Grasso et l’artiste Laurent Grasso, est une architecture de verre et de métal, inspiré par l’atmosphère intimiste des micro bars japonais.

arthome2Le concept « Gastronomico-architectural » du Nomiya est le suivant : « l’œuvre se présente au public comme une sculpture, mais renferme en vérité une table d’hôte pouvant accueillir 12 personnes amenées à se rencontrer ». C’est donc avec huit autres personnes, venues des quatre coins de la  France que nous partageons le couvert. Une rencontre amusante et savoureuse, les conversations tournent autour des vins et de l’agriculture Bio. Et le repas ? Me direz vous. Nous avons commencé par des ravioles de homard agrémentées de chips de bettraves et topinembour, des filets de merlan accompagné d’un duo de purées de céléri et piquillos, Suivront ensuite une joue de boeuf (extraordinaire !) et ses carottes jaunes . Pour, enfin, finir sur une touche sucrée, un sorbet à la cacahuete avec du céleri confit à l’absynthe.

arthome3Ce repas d’altitude (!) était arrosé d’un Champagne Mumm, d’un Bourgogne Aligoté et d’un Chateau Prieuré Lichine 1998. En bref une expérience unique et agréable. Nous faisons donc maintenant parti des 12 000 personnes qui ont déjà déjeuné ou diné dans ce restaurant aérien. Cette expérience m’a donc réconcilié avec les initiatives originales du Palais de Tokyo ; J’étais en effet resté un peu sur ma fin après ma nuit à l’Everland.

Art Home
Here is an original and amusing experience… We made the most of the fine weather Sunday last to participate in the construction of a work of art in the time it took to have lunch. It was actually the second time on the rooftop of the Palais de Tokyo for Charlotte and me since we have already been lucky enough to stay at the Hotel Everland. So there we were again perched above the columns of this centre of contemporary art, this time to have lunch, accompanied by our friends Laure and François…
Nomiya, the result of the collaboration between Electrolux, the architect Pascal Grasso and the artist Laurent Grasso, is a glass and metal structure inspired by the atmosphere of Japanese micro bars.
The ‘gastronomic-architectural’ concept of Nomiya is as follows: « the work is presented to the public like a sculpture, but inside there is actually a group dining table that can bring together 12 people to get to know each other ». So it was with eight other people, from all four corners of France, that we shared lunch. It was an entertaining and delicious encounter, with the conversation turning around organic wines and farming. “And the meal? » I hear you say. We started off with lobster ravioli served with beetroot and Jerusalem artichoke chips, fillets of whiting accompanied by a duo of mashed celery and mashed piquillo peppers. Then came a cheek of beef (delicious!) served with yellow carrots. Finally, to finish on a sweet note, a peanut sorbet served with celery preserved in absinth.
This meal at a height (!) was accompanied by a Champagne Mumm, a Bourgogne Aligoté and a Chateau Prieuré Lichine 1998. To sum up it was a unique and enjoyable experience. We now belong to the ‘club’ of 12,000 people who have already dined at this high-perched restaurant. This experience reconciled me with the original initiatives of the Palais de Tokyo after being slightly disappointed by my night at the Everland.

Le Nomya
Palais de Tokyo
13 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
Informations générales : art-home@art-home-electrolux.com

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *