Cinema au Martinez

A plusieurs jours de la fin du Festival de Cannes, je voudrais revenir sur celui qui, cette année encore, est restée la véritable « star » du festival avec sa phénoménale couverture médiatique au quatre coins du monde : l’hôtel Martinez ***** Boutade, peut-être, mais à voir le nombre d’acteurs qui séjournent dans cet établissement et s’y font interviewer, on ne peut que se poser la question. Quoiqu’il en soit, cet hôtel fait partie de la mythologie du 7ème art. D’ailleurs, si vous regardez bien, sur son toit, il y a une enseigne qui ressemble bigrement à celle plantée sur la colline d’Hollywood !

hotel martinezLe Martinez, avec ses 40 000 m2, reste un des plus beaux palaces dans le style art déco. Idéalement situé sur la Croisette, il offre 412 chambres dont 27 suites et 2 appartements de 500 m2. L’offre gastronomique contribue à sa renommée avec le Palme d’Or, 2 étoiles Michelin, Le Relais Martinez et le Zplage. Il y a, aussi, un Spa de 900 m2 et 15 salons prestigieux de 2 500 m2 dont le Salon Royal Galuchat. Enfin, détail sympathique pour les étoiles refroidies du 7ème Art, on trouve une piscine privée extérieure chauffée à 27°C !  Merveilleusement situé face à la Méditerranée avec sa plage privée de sable fin, l’Hôtel Martinez s’impose avec élégance. Ce bijou alliant esthétique, confort et technologie, est une des toutes premières références sur la Riviera. Dès le premier regard, la beauté architecturale de sa façade, empreinte d’intemporalité, se détache avec éclat. Mais, voilà, toute médaille a son envers, tout comme les plus grands cinémas au monde ont leurs recoins peu reluisants. Plusieurs amis ayant fréquenté cet hôtel hors le Festival du Cinéma, la haute saison ou les fins de semaines, me disent avoir trouvé franchement exagérés les tarifs pratiqués pour des chambres dont la vue ne donne pas du tout sur le grande Bleue mais sur les climatisations de l’hôtel. Ils disent aussi avoir été déçus par le manque d’insonorisation des chambres, les rideaux de fenêtres pas très occultants ou des tissus de murs un peu fatigués. Si tout cela est vrai, c’est un peu cher que de payer jusqu’à 540 euros la nuit, pour une simple chambre standard et de devoir, en prime, louer son matelas de piscine. Je suppose que M. Gonnet, pionnier de l’hôtellerie sur la Croisette en 1858, doit se retourner dans sa tombe en lisant cela. A moins que, fataliste, il nous rappelle que la Croisette, en langue provençale, veut dire “Chemin de la Petite Croix”. Tout s’explique alors pour ceux qui voulaient aller se faire un peu de cinéma au Martinez et s’en allèrent avec leur rêve… déçu.

Cinema at the Martinez
A few days before the end of the Cannes Film Festival, I would like to say a few words about the real star of the festival, yet again this year, thanks to the phenomenal media coverage that it gets all over the world: the Hotel Martinez ***** You may think I’m joking but given the number of actors who stay at this establishment and are interviewed there, I think that it is a legitimate observation. Anyway one thing is certain… this hotel is part of the legend of the 7th art. Indeed, if you look carefully, on its roof, there is a sign that closely resembles the one on Hollywood hill!
The Martinez, with its 40,000 square metres, is one of the most beautiful Art Deco style palaces. Ideally situated on the Promenade de la Croisette, it proposes 412 rooms including 27 suites and 2 apartments of 500 sq m. The gastronomic offer contributes to its reputation with Le Palme d’Or restaurant (2 Michelin stars), Le Relais Martinez and Zplage. It also has a Spa of 900 sq m and 15 prestigious salons of 2,500 sq m including the Salon Royal Galuchat. Lastly, as a nice little bonus for the stars of the silver screen, there is the private outdoor pool heated to 27°C! Facing the Mediterranean with its own private fine sandy beach, the Hotel Martinez epitomises elegance. This gem of a hotel combining beauty, comfort and technology is one of the top establishments on the French Riviera. As soon as you set eyes on it, the architectural beauty and timelessness of its façade towers above everything else. But, there it is, every coin has its other side, just as the greatest cinemas in the world have their less glamorous aspects. Several friends of mine who have stayed at this hotel during the Film Festival, high season or at the weekend have told me that they found the prices frankly exaggerated for rooms where the view was not of the blue sea but of the hotel’s air conditioners. They said that they were disappointed by the lack of soundproofing in the rooms, the curtains that let in far too much light and the slightly tired looking fabrics on the walls. If all this is true, it is a bit excessive to pay up to 540 Euros a night for a standard room and to have to hire your sun bed next to the pool to boot! I suppose that Mr. Gonnet, the pioneer of the hotel business on La Croisette in 1858, would turn in his grave if he could read this. Unless, fatalistic, he were to remind us that La Croisette, in Provencal language, means “Track of the Little Cross”, a little cross that you will have to bear if you dream of strutting your stuff at the Martinez and find yourself going home with your dream slightly shattered.

Hôtel Martinez 
73 boulevard de la Croisette 06400 Cannes
Tél. +33 (0)4 92 98 73 00

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.