Hôtels Particuliers

hotelparticulierOn n’en connaît, généralement, que les seules portes cochères ! Pourtant, les hôtels particuliers, une exception architecturale très française, sont encore près de 500 à Paris. Apparus au Moyen-âge, ils se sont développés au XVIe siècle, quand la capitale devint l’épicentre politique de la France. Recevoir en son hôtel était, alors, l’ambition de tout parisien désirant réussir et être respecté de son entourage… La vanité humaine eut, ainsi, quelques effets bénéfiques quant à l’édification de si belles demeures. La Cité de l’Architecture leur consacre, d’ailleurs, une rare exposition que je vous recommande d’aller voir. Un bâtiment a été spécialement reconstitué pour cela.

Le visiteur pénètre dans son hall d’accueil puis dans les pièces principales, parquetées et meublées. Après une galerie de portraits donnant sur jardin, de grandes maquettes présentent les réalisations emblématiques des siècles passés comme Cluny, l’une des plus anciennes, l’hôtel Ferlet, rue Michel-le-Comte, l’hôtel Lambert dans l’île de la Cité ou encore le Palais Rose, avenue Foch. Cette dernière folie architecturale, copie du Grand Trianon, fut, je me permet de vous le signaler, bêtement détruite en 1969 ! Une borne interactive contenant 300 fiches d’hôtels particuliers complète cette partie historique de l’exposition. Une dernière séquence offre un panorama thématique de l’hôtel particulier parisien, envisagé sous l’angle purement architectural : extérieur, intérieur, jardins. C’est vraiment bien et très instructif à voir.

Enfin, vous pouvez visiter «en vrai» les principaux hôtels particuliers parisiens qui sont exceptionnellement accessibles, pour plusieurs d’entre eux, pendant toute la durée de l’exposition.

Private Mansions [HOTELS PARTICULIERS]
Usually, the closest we can get to them are the gates! However, of these private mansions, a very French architectural exception, there are still nearly 500 in Paris. Built in the Middle Ages, they became widespread in the sixteenth century when the capital became the political epicentre of France. Entertaining in one’s mansion was the ambition of all Parisians who yearned to be successful and respected by those around them… Human vanity, which led in great part to the construction of such beautiful residences, had some benefits. Cité de l’Architecture, a rare exposition that I recommend visiting, is devoted to them. A replica of one of these buildings was made especially for the occasion.
Visitors enter through the reception hall, then go onto the main rooms adorned with parquet floors and furnishings. After a portrait gallery opening on to the garden, large models present symbolic productions of past centuries such as Cluny, one of the oldest, hôtel Ferlet, on rue Michel-le-Comte, hôtel Lambert on Ile de la Cité or even  Palais Rose on avenue Foch. The latter, an architectural extravagance and a copy of the Grand Trianon, was foolishly destroyed in 1969! An interactive terminal containing 300 pages of private mansions completes this historic portion of the exhibition. A final sequence offers a themed panorama of the Parisian private mansion, seen from a purely architectural standpoint: exterior, interior, gardens. It is truly wonderful and very informative to see.
Finally, and during the entire duration of the exhibition, you can take an “actual” visit to the main Parisian private mansions, several of which are exceptionally accessible.

L’hôtel particulier. Une ambition parisienne
05 Oct. 2011 – 19 Fev. 2012
Cité de l’architecture & du patrimoine
1 place du Trocadéro
75016 Paris

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.