Keith Haring – The political line

haring1Hier soir je suis allé visiter l’exposition consacré à Keith Haring, artiste multi-facettes à l’honneur au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris. Jusqu’au 18 août, vous pourrez y découvrir près de 250 œuvres (sculptures, dessins, etc.) de l’artiste américain. Cette rétrospective est l’une des plus importantes jamais consacrées à l’artiste. Keith Haring (1958-1990) fut un artiste engagé qui véhiculait à travers ses œuvres des messages politiques (lutte contre l’injustice sociale, le racisme, l’homophobie, etc.). Plus encore, ce sont ses idéaux qui guidaient, en partie, son art. De ce fait, l’exposition porte très bien son nom : the political line.
A l’instar de son mentor Andy Warhol, Keith Haring et son style particulier ont marqué l’histoire de l’art et notamment celle de la mouvance pop-art. Il a toujours travaillé en voulant rendre accessible au plus grand nombre son art. Par exemple, en 1986 à New-York puis en 1988 à Tokyo, il ouvre deux boutiques pour y vendre des produits dérivés de ses œuvres.
Cette exposition vous permettra de comprendre la démarche politique et artistique de ce symbole du pop-art.

Haring2 haring3 haring4

Keith Haring – The Political Line:
Yesterday night I went to see the work of Keith Haring, the highly accomplished artist, wich is currently taking pride of place at the Paris Modern Art Museum. Until 18 August, you can discover almost 250 works there (sculptures, drawings, etc.) by the American artist. This is one of the most major retrospectives ever devoted to him. Keith Haring (1958-1990) was an artist with a cause, using his works to convey political messages (the fight against social injustice, racism, homophobia, etc.). Even more so, it was his ideals which, to a certain extent, guided his art. As such, the exhibition has been aptly named: the political line.
Just like his mentor Andy Warhol, Keith Haring and his own specific style put its stamp on the history of art and particularly the pop art movement. He always aimed to make his work accessible to as many people as possible. For example, he opened two boutiques, in New York in 1996 and in Tokyo in 1988, to sell products based on his works.
This exhibition will allow you to understand the political and artistic approach of this symbol of pop art.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.