Le Crillon, un mythe à reconstruire

crillonLe Crillon ne faisait pas parti de ce petit cercle élitiste des établissements labellisés « Palace » mais pourtant il était un candidat potentiel. Sa fermeture le 31 mars dernier pour rénovation et sa réouverture annoncée pour 2015 permettront certainement au prestigieux 5 étoiles de prétendre à ce label. Le dernier baroud d’honneur du Crillon tel que nous le connaissions fut une vente aux enchères très réussie. L’hôtel s’était au préalable fait un dernier coup de pub en ouvrant ses portes au public avant ladite vente. 25 000 visiteurs s’y étaient alors rendus.

Du 18 au 22 avril, 3 500 meubles et objets (bar, grands crus, linge, chariot à desserts, lustres…) ont ainsi été vendus à des sommes faramineuses (dont une partie a été reversée à des associations caricatives). A titre d’exemple, l’emblématique casier à clés du concierge était parti à 8 500 €.

Ce mastodonte qui a ouvert ses portes en 1909 sera repensé et conçu par une équipe pilotée par Aline Asmar d’Amman. Les grands objectifs de la rénovation sont de doter le Crillon d’une piscine, d’un spa, de chambres plus spacieuses et d’un nouveau restaurant gastronomique. Quel programme ! Le début des travaux est prévu (en théorie) pour début juin.

Recreating the myth of the Crillon:
The Crillon was not a member of the closed circle of the hotels ranked as “Palaces”, despite being a potential candidate. Following its closure for refurbishment on 31 March, with its reopening planned for 2015, this prestigious 5-star hotel will almost certainly be able to aspire to this status. The Crillon’s last stand as we knew it took the form of a very successful auction. The hotel opened its doors to the public before the aforementioned auction as a final publicity stunt. It attracted 25,000 visitors.
From 18 to 22 April 3,500 items of furniture and other objects (bar,vintage wine, linen, dessert trolleys, chandeliers, etc.) were sold for astronomical sums (part of which was donated to charity). For example, the emblematic concierge’s pigeon-hole mailboxes went for €8,500. This enormous edifice, which opened its doors in 1909 will be rethought and designed by a team overseen by Aline Asmar d’Amman. The main objectives of the renovation work are to equip the Crillon with a pool, a spa, more spacious rooms and a new gastronomic restaurant. The result should be quite something! The work is set to start at the beginning of June (theoretically).

Didier MOINEL DELALANDE

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.