Le Palais Galliera : la mémoire de la mode

Musee Galliera visiteParis recèle de lieux mystérieux et nous n’avons jamais fini de découvrir des prouesses architecturales et des endroits remplis d’Histoire. Le Palais Galliera est un de cela. On connaît la renommée de la capitale dans son influence sur la mode mondiale et le musée participe à sa sacralisation. Sous l’impulsion de Maurice Leloir, peintre, historien et collectionneur est créée la société de l’histoire du costume en 1907. Dans les années 1920 la société fait un don à la ville de Paris dans l’attente de l’ouverture d’un musée pour exposer ces créations. Le musée Carnavalet accueille une partie des 2000 costumes en possession de la société, en lui consacrant quelques salles d’exposition. Mais il faudra attendre les années 1950 et notamment l’aide précieuse de la fondation Taylor pour que l’on se décide à transformer une partie des salons historiques du cercle Volney en musée du costume. Grâce au lobbying de toutes les parties prenantes le musée prend ses quartiers au rez-de-chaussée du musée d’Art moderne de la ville de Paris. En 1977 le musée prend son envol et s’installe au Palais Galliera et rejoint le groupe très fermé des 14 musées de la ville de Paris. Ce qui fait la spécificité de ce musée au-delà des différentes expositions c’est l’atelier de restauration qui remet à l’identique des pièces de mode uniques. Les conservateurs du musée l’ont bien compris et mettent l’accent sur la restauration en inaugurant un véritable laboratoire pour les vêtements et accessoires dans une salle de 4800m2. En 2009 est ordonnée par la préfecture une fermeture pour travaux afin d’embellir sa cour, ses sculptures et ses bureaux et de réhabiliter ses salles d’expositions. Flambant neuf lors de sa réouverture en septembre 2013, il change une troisième fois de nom pour redevenir le Palais Galliera. Je vous invite pour l’occasion à venir découvrir une exposition hors les murs du Palais Galliera qui présentera la garde-robe d’Alice Allaume, Parisienne à la mode du début du siècle dernier et première vendeuse de la maison Chéruit. Sa garde-robe extrêmement bien conservée et documentée nous offre un panorama diversifié de l’univers des maisons de couture et de leur clientèle privilégiée. A venir explorer jusqu’au 16 mars au musée Carnavalet.

musee Galliera

10 avenue Pierre 1er de Serbie
75116 Paris

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.