Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie)

image

sihh6sihh1Cet acronyme barbare désigne le Salon International de la Haute Horlogerie dont la 25ème édition s’est tenue à Genève du 19 au 23 janvier. Le SIHH est un salon voué à l’horlogerie de haute volée et de très belle manufacture. Cela ne vous étonnera pas de savoir qu’il s’agit pour l’essentiel d’horlogerie suisse. Chaque année, le salon est organisé par la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) sous l’égide du Comité des Exposants qui garantit son autonomie et veille à préserver une vocation de qualité et d’excellence. La philosophie qui a toujours été défendue par le SIHH depuis sa création est une vision de l’excellence dans l’approche de l’univers de la montre précieuse et de Haute Horlogerie, ainsi qu’un souci de faire partager par les marques cet univers aux meilleurs détaillants horlogers du monde.

 

sihh3
Collection Villeret Tourbillon Cylindrique Géosphères Vasco de Gama

vascodegamaJe me suis rendu à la dernière édition du salon et ai pu constater que la qualité absolue des produits présentés ainsi que la sélectivité de la distribution sont les moteurs de la Haute Horlogerie et du Salon. Son développement progressif et maîtrisé témoigne avec éclat de sa réussite. Tous les protagonistes du SIHH partagent comme valeur la perfection de l’objet ainsi que le strict respect d’un héritage historique, riche pour plusieurs marques exposantes, de deux siècles d’expérience. Qu’on songe par exemple à Baume et Mercier qui existe depuis 1830 ou à Vacheron Constantin crée en 1755. L’héritage de toutes ces années est empreint de techniques artisanales, de savoir-faire cultivé, de tangible valeur ajoutée, d’innovation maîtrisée, de culte rendu à la beauté et à la perfection unique de l’objet. Une excellente manière de ressentir « le cœur de la Haute Horlogerie dans toute la plénitude de l’âge !  » comme l’exprimait très bien Fabienne Lupo, la présidente Directrice Générale de la Fondation de la Haute Horlogerie.

sihh5Seize stands étaient proposés cette année avec douze marques du groupe Richemont et quatre indépendantes. Les exposants ont rivalisé d’ingéniosité pour présenter leur stand de manière spectaculaire ou plus raffinée. Par ailleurs, plusieurs ateliers d’initiation à la culture horlogère étaient proposés par la Fondation pour promouvoir, faire découvrir et susciter de nouvelles vocations dans cet art complexe. La recette continue de fonctionner puisque cette année le salon a accueilli 14500 visiteurs, soit 4% de plus qu’en 2014. Le SIHH a encore de beaux jours devant lui.

The SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie)
This unseemly acronym stands for the Salon International de la Haute Horlogerie, of which the 25th edition was held in Geneva from 19 to 23 January. The SIHH is a show devoted to world-class watchmaking of the highest standard. It will come as no surprise, then, that most of the watch companies featured are Swiss. Each year, the show is organised by the Fondation de la Haute Horlogerie (FHH, Foundation of Fine Watchmaking) under the aegis of the Comité des Exposants (Committee of Exhibitors), which guarantees the show’s independence and ensures its core values of quality and excellence continue to prevail. The philosophy that has driven the SIHH ever since its creation is to promote excellence in its approach to the luxury watch industry and Fine Watchmaking, and to support brands as they extend this prestigious industry to the world’s best watch retailers. I was present at this year’s show and was able to witness first-hand that the driving factors behind Fine Watchmaking and the show itself are the supreme quality of the products exhibited and the selectiveness with which they are distributed. The event’s gradual, well-managed development shows just what a success it is. Everyone involved in the SIHH attaches the utmost importance to the perfection of their creations and an unwavering respect for the historical heritage established by two hundred years of experience. For some of the exhibiting brands, this tradition is especially strong: Baume et Mercier, for example, has existed since 1830, while Vacheron Constantin was founded in 1755. The heritage left behind by all these years is rich in artisanal techniques, refined expertise, tangible added value, skilful innovation, and iconic status earned by each watch’s unique beauty and perfection. It is a wonderful way to appreciate “the soul of Fine Watchmaking in the full plenitude of time!” as Fabienne Lupo, CEO of the Fondation de la Haute Horlogerie, so neatly put it. This year, sixteen stands were organised, with twelve Richemont group brands and four independent creators. The exhibitors vied for visitors’ attention in ingenious attempts to make their stand the most spectacular or refined. The Fondation also organised several workshops offering initiations to the traditions of watchmaking, in order to promote, inform and encourage new avenues into this complex art. The formula hasn’t lost its magic: this year, the show welcomed 14,500 visitors, 4% more than in 2014. The SIHH has still has a bright future.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.