Les derniers jours de Tintin au Musée en Herbe

TintinDepuis le 12 février 2015, le Musée en Herbe rend hommage à l’un de nos héros les plus fameux de bandes-dessinées : le reporter Tintin crée par Hergé. L’exposition a d’ailleurs rencontré un tel succès qu’elle a été prolongée jusqu’au 16 janvier prochain.

Tintin, au cours de ses voyages, est confronté à nombre de cultures et de civilisations et objets d’arts. On pense par exemple à la fameuse statuette à l’oreille cassée, mais l’on pourrait aussi bien citer les objets d’arts égyptiens ou chinois qu’on voit par exemple dans les Cigares du Pharaon ou le Lotus Bleu (exemplaires à partir desquels Hergé commença à s’informer plus scientifiquement sur les cadres dans lesquels il proposait ses histoires).

L’exposition est présentée dans deux salles :

  • La première, Bonjour Hergé, est consacrée à Georges Rémi, plus connu sous le nom d’Hergé. On pourra ainsi y trouver des croquis illustrant les personnages les plus fameux de la saga Tintin ou d’autres personnages de l’univers d’Hergé (Quick et Flupke ; Joe, Zette et Jocko…). On y découvrira également avec surprise d’autres œuvres d’Hergé qui était également graphiste, illustrateur, caricaturiste ou encore affichiste.
  • La seconde, le Musée Imaginaire de Tintin vous fera découvrir des œuvres d’art de la collection d’Hergé lui-même – que l’on croise parfois au détour d’une vignette- le tout complété par d’autres objets d’Afrique, d’Amérique, du Tibet prêtés par de prestigieux musées.
  • L’exposition propose également un parcours « aventure » pour la découvrir  à l’aide d’un livret-jeu, ainsi qu’un parcours « Tintin à Paris » organisé dans différents musées et lieux parisiens.

Tintin 1

Gageons que le Musée en Herbe qui a fêté l’an passé les 40 ans de son existence et qui s’est fixé comme pari un peu fou de plaire à un public allant de 3 à 103 ans n’aura pas raté le coche avec cette sympathique exposition.

The last few days of the Tintin exhibition
Since 12 February 2015, the Musée en Herbe has been paying tribute to one of our most famous comic book heroes: Tintin the reporter created by Hergé. In fact, the exhibition has been so successful that it has been extended until 14 January.
In his travels, Tintin encounters many different cultures, civilisations and objects of art. For instance, the famous fetish with the broken ear as well as many Egyptian or Chinese objects of art, for example in the Cigars of the Pharaoh or The Blue Lotus. It was in these two volumes that Hergé started to take a more methodical approach to researching the contexts in which his stories were set.
The exhibition is showcased in two rooms:
The first, called “Bonjour Hergé”, is all about Georges Rémi, better known as Hergé. There are sketches of the most famous characters in the Tintin saga as well as other characters from the world of Hergé (Quick and Flupke; Joe, Zette and Jocko, etc.). It’s a surprise to discover some of the other works of art by Hergé, who was also a graphic designer, illustrator, caricaturist and poster designer.
The second room, “Tintin’s Imaginary Museum”, contains works of art from Hergé’s personal collection – that sometimes appear in the illustrations from Tintin – complemented with other objects from Africa, the Americas and Tibet on loan from prestigious museums.
The museum has created an adventure trail in the form of a gamebook to help you discover the exhibition. There’s also a “Tintin in Paris” trail around different museums and places in Paris.
Last year, the Musée en Herbe celebrated its 40th anniversary. From the outset, its slightly crazy objective was to appeal to an audience from 3 to 103 years old. We’re prepared to bet that it’s right on target with this exhibition.


Tintin pose sa valise au Musée en Herbe par mairiedeparis

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.