Rénovations et mutations des Palaces parisiens

Le Crillon, Le Lutetia, Le Ritz, Le Plaza Athénée tous ces Palaces de renoms ont récemment fermé leurs portes pour travaux.

Mais pourquoi fermer de si grands palaces parisiens alors que nous voyons arriver sur le marché une nouvelle concurrence d’établissements de ce genre ? La concomitance de ces travaux est le fruit du hasard et ne semble pas lié au développement de la dite concurrence. Il arrive que certains palaces n’aient pas effectué de travaux depuis près de 30 ans. La configuration des grands hôtels a entamé une profonde mutation. D’optimisation de la surface, en cherchant à avoir un maximum de chambres, les palaces misent aujourd’hui de plus en plussur le qualitatif en augmentant la superficie de ses suites. Au-delà des chambres et des suites c’est toute l’offre autour de l’hôtellerie que ces grands palaces ont voulu repenser.

Des infrastructures telles que des SPA ou des centres de bien être sont devenus indispensables à ce type de structures et leurs dirigeants ont saisi l’importance d’un tel changement. Avoir un restaurant étoilé dans son hôtel et posséder un centre de bien être doivent faire partie de l’ADN d’un Palace. Ainsi des travaux de gros œuvrenécessitent la fermeture totale des établissements pour l’ensemble de la durée des travaux. Des problématiques de sécurité, de bruit mais aussi de mitoyenneté obligent les Palaces à prendre de telles mesures. Cependant il est aussi plausible et envisageable de voir ces travaux comme l’opportunité de faire peau neuve dans une conjoncture économique difficile. Un remplissage partiel des suites et des chambres permet à ces établissements de ne pas se priver d’une clientèle au moment où les perspectives économiques seront plus propices. Choyer son intérieur, préparer l’avenir et anticiper les nouveaux besoins et goûts des clients permettront aux investisseurs et propriétaires de ces hôtels de luxe d’être fins prêts pour accueillir du mieux possible les nouveaux clients lorsque la crise économique sera terminée. Nous attendons tous avec une impatience non dissimulée de pouvoir découvrir ces nouveaux Palaces et tous les aménagements proposés.

Renovation and transformation of the Parisian Palaces:
The Crillon, the Lutetia, the Ritz, the Plaza Athénée: all these famous palaces have recently closed their doors for renovation work.But why close such renowned Parisian palaces when new competition is arriving on the market from similar establishments? The fact that these hotels are all carrying out work at the same time seems to be mere coincidence, in no way linked to the development of the afore-mentioned competitors. Some palaces have gone for almost 30 years without renovation. The layout of the grand hotels has brought about deep-rooted changes, including the optimisation of area usage with the aim of installing as many rooms as possible. Today, palaces are placing more and more emphasis on quality, by increasing the size of their suites. And it doesn’t stop at rooms and suites: these luxury palaces have decided to totally rethink the services they offer their guests. Facilities such as spas and wellness centres have become vital elements of establishments like these, and their managers are moving to keep up with these major changes. A Michelin-starred restaurant and a wellness centre should be a basic part of any palace. It is therefore to be expected that large-scale renovation work will be carried out, requiring the total closure of the hotels until their completion. As well as the obvious problems of security and noise, common ownership laws oblige the palaces to take such measures. However, it is plausible and positive to view the work as a chance for a facelift in a difficult economic period. Partial occupancy of suites and rooms allows these establishments to satisfy clients now and ensure their patronage once the economic climate is healthier. By enhancing interior design, preparing for the future and anticipating the next trends in customers’ tastes and demands, the investors and owners of these luxury hotels can ready themselves in order to offer the best welcome possible to new guests once the economic crisis is over. It’s no secret that we are all waiting with bated breath to discover the new palaces and all the facilities they have to offer.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.