Un hôtel dans l’espace ?

galactic suiteAprès l’hôtel volant, récent buzz déjà évoqué autour de l’hôtel volant aménagé dans un hélicoptère soviétique MIL MI-12… (en fait, poudre médiatique propice à enflammer la blogosphère Internet, bien joué de la part du site de réservation « hotelicopter » qui n’a, évidemment, ni hôtel volant, ni hélicoptère) ; Après l’hôtel volant, bien réel celui-ci, proposé par Emirates dans ses A380 ; Après l’Hôtel dans les nuages, brillante anecdote hôtelière que nous a rédigé Didier Decoin de l’Académie Goncourt ; Montons encore plus haut, élevons l’hôtellerie aux confins de notre galaxie !

En effet, quelques entreprises se préparent au grand bond. La technologie est au point, les financements sont là et de riches clients piaffent d’impatience… Prenez, par exemple, le Galactic Suite Space Hotel. Il sera lancé dans moins de 24 mois. Son architecte, Xavier Claramunt, annonce un séjour de 3 nuits. En orbite autour de la terre. A 520 km d’altitude. Facturé 3 millions d’euros. Le client « tournera » en 80 minutes et assistera à plus de 45 levers de soleil. Transporté au Galactic Suite Space Hôtel par engin spatial, il sera accueilli dans une des  trois « cabines-hôtel » (avec coupole vitrée !) de l’établissement. La construction de l’ensemble aura coûté la bagatelle de 3 milliards de dollars. Certains se demandent si la moindre rentabilité pourra être au rendez-vous.

Mais foin de détails. Le rêve n’a pas de prix. Séjourner en apesanteur la tête en bas dans un hôtel de milliers d’étoiles a quelque chose de merveilleux laissant loin en bas les cinq étoiles des plus beaux fleurons de l’hôtellerie terrienne. D’ailleurs, d’autres initiatives bourgeonnent un peu partout. C’est le cas du Bigelow Aerospace ou du Space Island Group. Alors, sachez-le : nous irons à l’hôtel dans l’espace. Je commence à m’en convaincre … Dommage que le grand Prévert soit déjà aux confins du Paradis, lui qui versifiait : « Notre Père qui êtes aux cieux, restez-y, et nous, nous restons sur la terre qui est, quelque fois, si jolie.. ». Aujourd’hui, il reprendrait sa plume et dirait sûrement : Notre Père qui êtes aux cieux, restez-y et nous, nous partons dans les étoiles qui sont, souvent,  tellement belles ».

A hotel in space?
galacticsuiteAfter the flying hotel, a recent buzz that I have already written about on the subject of a flying hotel in a Soviet MIL MI-12 helicopter… (In fact, given how the media fuels the flames of Internet blogs, this was just a clever marketing ploy by the booking website hotelicopter which, obviously, didn’t have any flying hotels or helicopters to offer). So after the flying hotel, real this time and proposed by Emirates in its A380 aircraft, and after the Hotel in the clouds, the brilliant hotel anecdote written for us by Didier Decoin of the Goncourt Academy, let’s take hospitality to even greater, galactic heights!
So yes, a few companies are preparing for the giant leap. The technology is ready, the funding is there and rich clients are champing at the bit… Let’s take, for example, the Galactic Suite Space Hotel. It will be launched in less than 2 years. Its architect, Xavier Claramunt, announces a trip lasting 3 nights in orbit around the earth at an altitude of 520km. The bill will be 3 million Euros. The client will circle our planet in 80 minutes and will see more than 45 sunrises. Transported to the Galactic Suite Space Hotel by a spacecraft, he will be welcomed in one of the hotel’s three ‘cabins’ (with a glass dome!). The hotel will have cost 3 billion dollars to build. Some people are wondering whether there is any chance of it making a profit.
But that’s enough detail. You can’t put a price on a dream. Staying upside down in weightlessness in a hotel surrounded by thousands of stars has something wonderful that leaves the most palatial five-star establishments on earth lagging far behind. And sure enough, other initiatives of this type are springing up everywhere, such as Bigelow Aerospace and the Space Island Group. So, there’s no denying it, in the future we will be able to stay in hotels in space. I am starting to convince myself… It is a shame that the great poet Jacques Prévert is no longer here to see it, he who wrote: « Our Father who art in heaven, stay there and we will stay here on earth which is sometimes so pretty…” Today, he would pick up his pen and surely write: “Our Father who art in heaven, stay there and we will head off to the stars which are often so beautiful”.

Didier MOINEL DELALANDE

 

Share

Un commentaire pour “Un hôtel dans l’espace ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.