Cocktails à Paris, la mixologie à la française (épisode 2)

mixologie12Comme promis, je reviens aujourd’hui avec ma chronique sur les grands barmans parisiens, qui je pense, méritent un hommage et plus de reconnaissance. Après une floppée de billets dédiés aux cocktails, il était normal d’honnorer les auteurs de ces breuvages.
Il existe une belle adresse, même deux en réalités, pour ceux d’entre vous qui fatiguent un peu de la mode « vintage » qui sévit en ce moment dans le monde de la mixologie. Si vous désirez vous orienter vers des verres plus modernes, plus audacieux, et pour certains, résolument orientés desserts, il vous faudra vaquer du côté du WHY Paris, dont l’un se trouve rive droite, l’autre rive gauche. Vous serez accueilli par Christophe Darmon, le directeur et fondateur, qui tient toujours le bar. Ses principes de composition s’expriment par exemple dans le WHY PARIS ROYAL, un best-seller, une œuvre d’art sur fond de liqueur de cerise et de gingembre, que vous pouvez commander en version structurée ou déstructurée. Si vous choisissez cette dernière, vous aurez alors les éléments pilés dans un shot qui sera déposé dans la glace pilé de vôtre verre à Martini. Effet garanti ! Pour un after-dinner détonant, il vous faudra essayer la Tarte Au Citron, exemple flagrant de la déstructuration au service de l’art du cocktail.

Dans un genre tout aussi généreux, certains d’entre vous auront peut être déjà connu les joies d’être servi par Alain Duquesne, qui sert au bar de l’hôtel Le Metropolitan. Dans une ambiance lounge et jazzy, avec vue sur la tour Eiffel, vous pourrez déguster les œuvres de M. Duquesnes, qui, au passage, n’aime pas le mot mixologie. En effet, il refuse cette approche scientifique, et préfère le terme de barman, bien qu’il manie l’alchimie des alcools comme personne. Adepte des produits ultrafrais, et surtout de la quantité, il veut offrir à ses clients un « moment de rêve ». Vous vous devrez d’essayer le MOJITO Basilic-Fraise, splendide et généreux et sans glace pilé pour ne pas diminuer le contenu du verre. Et vous craquerez certainement devant le Mangolada, une piña colada grandiose, où l’ananas est délaissé pour la mangue, plus onctueuse.

Alexis le Guen semble aussi un peu disciple de cette école de la générosité. Que ce soit par l’intermédiaire d’un Cheeky Bourbon, d’un Black Bison ou bien encore d’un Hot Geisha, attendez vous à être ébloui, chacun est un feu d’artifice. Couleurs très flash, goûts vifs et pétillants, ses compositions sont résolument jeunes et virevoltent dans des habillages particulièrement recherchés. Pour le trouver, il faudra vous rendre au Marie-Suzy, un bar fondé par deux nîmois qui y ont inséré toute la chaleur de leur pays natal. Alexis, originaire de la même ville que les fondateurs, s’intègre à merveille dans ce lieu resplendissant.

De quoi passer de bons moments dans des cadres agréables, stimuler vos papilles, et vous faire revenir encore une fois, car oui, je n’ai pas finis de rendre hommage à cet art !

Cocktails in Paris, French-style mixology (part 2):
As promised, I am coming back to my column on Paris’ great barmen, who I think deserve a tribute and greater recognition. Following a whole load of articles about cocktails, it seems only natural to pay tribute to the creators of these drinks.
There is one, well in fact two, places to note for those of you who tire of the « vintage » fashion which has recently hit the world of cocktail mixing. If you are looking for more modern, more daring mixes which for some are quite simply desert-like, escape to WHY Paris, which has a bar on both the right and left banks. Christophe Darmon, the director and founder, who still runs the bar, will welcome you. His ideas about mixing can be seen through, for example, the WHY PARIS ROYAL, a best-seller, comprising a work of art on top of a cherry and ginger liqueur base, which comes in two different versions: structured or unstructured. If you opt for the latter, you will be presented with the different elements layered in a shot glass which is placed in the crushed ice of your Martini glass. Quite impressive! For an explosive after-dinner drink, try the Tarte Au Citron, an obvious example of breaking down the elements for the benefit of the art of cocktail mixing.
In a similarly generous vein, some of you will perhaps have already experienced the joys of being served by Alain Duquesne, who works at the bar of the Metropolitan hotel. In a lounge-style, jazzy setting, with a view over the Eiffel tower, you can sample Mr Duquesnes’ (who is not a fan of the word « mixing » by the way) works of art. Indeed, he refuses this scientific approach and prefers the term « barman », despite his unparalleled knowledge of the alchemy of alcohols. A fan of extremely fresh produce and above all, of generous quantities, his aim is to offer his customers a bit of « escapism ». You owe it to yourself to try the Basil-Strawberry MOJITO, which is magnificent, generous and served without crushed ice to get as much into the glass as possible. And no doubt you won’t be able to resist the Mangolada, a spectacular piña colada which is made with smooth mango instead of pineapple. Alexis le Guen also appears to come from the same school of thought in terms of generous cocktails. Whether by the Cheeky Bourbon, the Black Bison or even the Hot Geisha, be prepared to be dazzled by each of these fireworks. With flashy colours and strong, sparkling flavours, his mixes are youthful and twirl in their very well thought out presentations. To find him, you’ll have to go to the Marie-Suzy, a bar created by two men from Nimes, who have brought all the warmth of their region of birth there. Alexis, who is from the same city as the bar’s founders, is completely at home in this amazing venue.
Exactly what you need to spend enjoyable moments in a pleasant setting, tickle your taste buds and encourage you to come back, because I haven’t finished paying tribute to this art!

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.