The Jewel of Pangaea

Dans la série cocktail, en voilà un insolite que vous ne pourrez certainement pas préparer chez vous. Il s’agit du Jewel of Pangaea, présenté comme le cocktail le plus cher du monde. Vous ne le trouverez que dans le club singapourien Pangaea.

jewel

Les ingrédients sont évidemment prestigieux et nobles : Champagne Krug de 1985, Cognac Hennessy Paradis ou Paradis Impérial et paillettes d’or et un morceau de sucre infusé et fumé au Jerry Thomas Bitter notamment. Le cocktail ne coûterait pas 32 000 dollars  singapouriens (soit près de19 900 euros) s’il n’était pas orné avec une chaîne de main en or blanc avec une bague sertie d’un diamant d’un carat du joaillier Suisse Mouawad..

Que dire, que penser de ce cocktail ? Personnellement, je le trouve sans intérêt (c’est à ce moment que mon billet se transforme en coup de gueule) et indigne du luxe tel que je le prône et l’aime. C’est le symbole de la jet-set qui ne sait pas apprécier les bonnes choses et qui se contente de mixer divers produits de luxe pour en mettre plein la vue.

Je préfèrerai offrir un diamant, savourer indépendamment un bon Champagne et un excellent Cognac plutôt que de goûter cet artifice dénué d’âme.

The Jewel of Pangaea
As part of the cocktail collection, here is an unusual one which you almost certainly won’t be able to prepare at home. It is the Jewel of Pangaea and is presented as being the being the world’s most expensive cocktail. It is only served in Singapore’s Pangaea Club.
The ingredients are of course prestigious and noble: 1985 Krug champagne, Hennessy Paradis or Paradis Imperial cognac, golden flakes and a sugar cube soaked and smoked in Jerry Thomas bitter. The cocktail would not set you back 32,000 Singapore dollars (almost 19,900 euros) if it were not decorated with a white gold hand chain and ring set with a 1-carat diamond by the Swiss jeweller Mouawad.
So what can be said about this cocktail? Personally, I don’t see the point (this is where my column turns into a rant) and I find it unworthy of what I advocate and admire as luxury. It symbolises the jet-set who do not know how to appreciate good things and who make do with combining various luxury products in order to impress.
I would prefer to buy someone a diamond, sample good champagne and an excellent cognac separately rather than tasting this artificial, soulless concoction.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.