Restaurant Louis XV

Louis XV fut chantre de la perfection esthétique et des bons mots. Il avait, certes, d’autres défauts, signes annonciateurs de la Révolution française! En fait, je cite ce roi, simplement pour amener mon sujet du jour : le Restaurant Louis XV.

Ce 3 étoiles est situé au cœur de Monte-Carlo, à 7 minutes de vol en hélicoptère depuis Nice, pour ceux qui en auraient les moyens. Ici, dans un magnifique cadre versaillais, pulsent les superlatifs ramenant les modernités Ikea à leur juste place. Sous la férule d’Alain Ducasse, ce restaurant est classé parmi les 50 meilleures tables du monde.

1 chef, 20 cuisiniers, 4 sommeliers, 13 personnes en salle et 2 personnes à l’accueil pour 50 couverts maximum ! La plus grande cave à vins du monde, avec quelques 400.000 bouteilles ! Une addition rarement en dessous de 300 euros par couvert ! Et puis, l’on est prié de ne pas s’attarder à table, le Louis XV servant le Déjeuner de 12h15 à 13h45  et le Dîner de 20h à 21h45 (le «D »  majuscule semble voulu par les maîtres du lieu). Avec Franck Cerruti et Dominique Lory aux cuisines et Noël Bajor à la sommellerie, disons le avec admiration et sans rechigner, ce restaurant signe des cartes belles comme il est rare d’en trouver ailleurs.

Spécialités : légumes des jardins de Provence à la truffe noire, poissons de pêche locale, fumet de homard breton aux morilles noires de montagne, bocconcino de lapin de ferme au vin rouge, petites câpres et olives de Nice, loup de Méditerranée piqué de marjolaine cuit au plat, artichauts épineux rôtis, beignets à l’anchois; agneau de lait des Pyrénées frotté de piment d’Espelette puis rôti à la cheminée, radicchio, fenouils et abats « alla romana »; baba imbibé du rhum de votre choix, accompagné de crème peu fouettée…

Toutes ces bonnes choses que Ducasse qualifie  de partitions méditerranéennes et saisonnières, sont servies en salle avec un art de la table aux limites de l’incomparable. L’utilisation d’assiettes décorées à l’or fin y est, par exemple, la moindre des choses. En résumé,  dans un style plus XVIIIème siècle  que de coutume, je vous dirai que déguster du caviar osciètre d’Iran dans une assiette aurifère avant d’héler son hélicoptère pour vaquer ailleurs, n’est pas pour la foultitude. Mais, diantre, que tentante est la perfection accessible à bourses bien garnies !

louisxv

Louis XV Restaurant
Louis XV was a champion of aesthetic perfection and language. Admittedly, he wasn’t without shortcomings, a forewarning of the French Revolution! Quoting this king is simply by way of introducing today’s topic: the Louis XV Restaurant.
This restaurant, with 3 Michelin stars, is located in the heart of Monte-Carlo, a 7-minute helicopter ride from Nice for those who can afford it. The magnificent interior, reminiscent of Versailles, exudes superlatives, putting Ikea’s modern offerings in their place. Under the iron rule of Alain Ducasse, it has been classed amongst the 50 finest restaurants in the world.
He employs 1 head chef, 20 sous-chefs, 4 sommeliers, 13 waiters and 2 reception staff for a maximum of 50 guests, and has the biggest wine cellar in the world with some 400,000 bottles! The bill, however, is rarely less than €300 per person! Meals are also not meant to be lengthy affairs here: the Louis XV Restaurant serves Lunch from 12.15 pm to 1.45pm and Dinner from 8 pm to 9.45pm (the capitals letters used for these words are a seemingly intentional addition by the establishment). But let’s not hold back from admiring the exquisite menus created by Franck Cerruti and Dominique Lory in the kitchens and sommelier, Noël Bajor, which can rarely be found elsewhere.
Specialities: Provençal garden vegetables with black truffle, locally-caught fish, Breton lobster fumet with wild black morel mushrooms, bite-sized pieces of free range rabbit with red wine, capers and olives from Nice, oven-baked Mediterranean sea bass studded with marjoram, roasted spined artichokes, anchovy fritters, Pyrenean baby lamb seasoned with Espelette pepper and roasted on an open fire, radicchio, fennel and offal « alla romana », baba with your choice of rum and lightly whipped cream.
All these delicious dishes, which Ducasse describes as seasonal Mediterranean compositions, are served in tableware which is almost beyond compare. Dining from plates decorated with pure gold, for example, goes without saying. In short, in a slightly more 18th century style than usual, I would say that savouring Iranian Ossetra caviar from an auriferous plate before hailing one’s helicopter to escape elsewhere is not for the masses. But by Jove, how temptingly accessible this perfection is for bountiful budgets!

Restaurant Louis XV
Monaco
Tel. : (377) 98 06 88 64
E-mail : lelouisxv@alain-ducasse.com
Crédit photo : http://www.alain-ducasse.com/

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.