Apprendre l’hôtellerie à l’école ou sur le tas ?

serveurIl existe de nombreux métiers dans lesquels les autodidactes excellent. La restauration, l’hôtellerie mais aussi l’art, l’agriculture et bien d’autres. Aujourd’hui, c’est de la très illustre Ecole Hôtelière de Lausanne (EHL) dont je voulais vous parler. Elle forme chaque année quelques 160 ténors de l’hôtellerie et de la restauration.

Ces jeunes issus de milieux très différents découvrent les secrets d’un métier complet  qui requiert  des connaissances dans de nombreux domaines. La réputation de cette école est internationale et quand je vois tout ce qu’il faut maîtriser pour gérer l’Hotel, je suis heureux de voir que des experts en devenir se forment.

Apprendre un métier sur le tas peut présenter d’autres avantages : on observe, on questionne, on imite mais surtout on apprend de manière plus naturelle. La seule chose que je peux reprocher à ce type de formation, c’est qu’on ne connait pas souvent le pourquoi de la chose. Par exemple, pourquoi place-t-on la fourchette point vers le bas en France et en haut en Angleterre. La réponse à cette question est bien sûr historique ; je vous laisse chercher …
Finalement,  se former à l’hôtellerie demande beaucoup plus que de simples connaissances sur les gestes, les manières de procéder, les us et coutumes. Un bon Hôtelier doit avant tout avoir l’amour dans son métier. Plus qu’un travail, c’est une vocation qui vous apporte davantage chaque jour.

Should you learn about the hotel industry at school or on-the-job?
There are many trades in which the self-taught excel. The restaurant business, the hotel industry, but also art, agriculture and many others. Today, I want to talk to you about the very illustrious Ecole Hôtelière de Lausanne (EHL). Every year, it trains some 160 leading lights in the hotel and restaurant industry.
These young people from very different environments discover the secrets of a complete profession which requires knowledge in many areas. This school has an international reputation and when I see everything one needs to know in order to manage a hotel, I am happy to see that the experts for the future are being trained.
Learning a trade on the job can have other advantages: you observe, ask questions, imitate and in particular, learn in a more natural way. My only criticism of this type of training is that you are often not versed in the “why”. For example, why place the fork pointing down in France and up in England? The answer to this question is of course rooted in history. I will let you look it up.
Finally, training in the hotel industry demands much more than simple knowledge of gestures, how to act, the ways and customs. A good hotelier must above all love his trade. More than a job, it is a calling that gives you more each day.

Ecole hôtelière de Lausanne
Le Chalet-à-Gobet
Case postale 37
1000 Lausanne 25
Suisse
www.ehl.edu/fre

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.