Arthus-Bertrand le joailler militaire


arthusbertrnd1Peu d’entre nous connaissent cette maison de joaillerie bi-séculaire, à l’histoire passionnante. Si l’établissement n’a rien à voir avec le photographe très célèbre du même nom, la qualité visuelle de leurs créations peut prétendre à rivaliser avec le niveau artistique du réalisateur de « HOME ». La valeur historique de la maison commence avec la fusion de deux familles issues de la révolution, l’une tenant une broderie militaire, qui réalisait les étendards et décorations de l’armée, l’autre une librairie militaire, l’officielle de la marine française. Dès lors, l’institution ainsi formée s’engage dans la création d’insignes autant civils que militaires, pour le compte de l’état. Le savoir faire acquis va dès lors propulser la maison comme l’une des meilleures manufactures de médailles, de bijoux, et réalisera même de nombreuses épées d’académiciens.

arthusbertrnd2

Aujourd’hui encore, Arthus-Bertrand est le fournisseur officiel de nombreuses décorations, comme la légion d’honneur, ou bien encore l’ordre national du mérite. De nombreux drapeaux des corps constitués sont faits par la maison, qui les peints à la main. Ce savoir faire traditionnel ne saurait se perdre, et la maison n’est pas une petite entreprise ! Arthus-Bertrand emploi en effet près de 300 personnes, dont la moitié sont en création, ce qui laisse augurer de la qualité et du travail nécessaire à ses productions. Disposant de trois magasins à Paris, présent également à Lilles et à Bordeaux, vous n’avez que peu d’excuses si vous n’y êtes pas encore allé pour admirer leurs œuvres

Arthus-Bertrand, the military jeweller:
Few are familiar with the 200 year-old jewellery house or its fascinating history. While the company has no connection with the famous photographer of the same name, the visual quality of their creations could arguably rival the artistic flair of the ‘HOME’ documentary director. The company’s incredible story began with the joining of two families after the French Revolution. One ran a military tailors shop producing flags and decorations for the army, and the other ran the French navy’s official military bookshop. The partnership marked the beginning of the company’s commitment to creating both civilian and military insignia for the French government. The acquired knowledge and skills established the jeweller as one of the best manufacturers of medals and jewellery, and the company was even commissioned to produce academic regalia swords.
Today, Arthus-Bertrand remains the official supplier of many decorations such as the Legion of Honour and the National Order of Merit. Numerous flags for government institutions are produced by the jewellers, who dye them by hand. These traditional skills stand the test of time, and the company is by no means small. Arthus-Bertrand employs around 300 staff, half of whom forms the creative team and ensures that the products and the work that goes into them are of the highest quality. With three shops in Paris, and also present in Lille and Bordeaux, there is no excuse for not going to admire their work.

Arthus Bertrand

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.