De l’ombre à la lumière (ou l’inverse…)

Cette année, la Mairie de Paris nous propose des illuminations écolo-économiques. Après en avoir parlé avec de nombreuses personnes, je me suis rendu compte que je n’était pas le seul à avoir un avis négatif sur la version 2011.Il faut, en premier lieu, admettre que les Champs Elysées nous offrent un spectacle magnifique et ce, depuis de nombreuses années.

illumination

Cet axe illuminé avec le plus grand soin, donne aux touristes et aux autochtones l’une des plus belles vues de la capitale. La rondeur de la grande roue qui surplombe le jardin des Tuileries, tranche avec la rectitude de l’avenue la plus belle du monde. Bref, du bonheur pour les yeux.

C’est pour cela que je prends le temps de vous écrire aujourd’hui: je suis attristé de voir que les Champs Elysées puissent être « décorés »(puisque que c’est le mot) ainsi. J’ai l’impression que les décorateurs se sont inspirés d’un film de sciences fiction des années 80 (et encore). Je ne savais pas, jusqu’alors, qu’il était possible de créer un tel bleu qui est de l’avis « général » assurément raté. Pourquoi n’a t’on pas utilisé de simples guirlandes à LED ? Pourquoi des cercles montés sur des pylônes grossiers ? Je veux bien admettre que je suis pointilleux en ce qui concerne la décoration mais la règle n°1 en décoration, c’est la cohérence ! Et là, rien de cohérent. Ainsi, les Champs Elysées ressembleront, cet hivers d’avantage à une galerie commerciale, plutôt qu’ à un lieu dans lequel on se promène, bercés par l’ambiance enivrante des fêtes…

Pour finir, sans aller jusqu’a pleurer, ces lumières font mal aux yeux !

Out of the shadows and into the light (or the other way round…)
This year, the Mairie de Paris has installed eco-friendly illuminations. Having spoken to many people about them, I realised that I was not the only one who had a negative opinion about this year’s lighting.
First of all, it must be said that the Champs Elysées provides us with a wonderful sight and has done so for many years. This major road is lit up with the greatest care and provides tourists and French natives alike with one of the capital’s most beautiful views. The roundness of the big wheel which overlooks the Tuileries Garden stands out in sharp contrast to the straightness of the most beautiful avenue in the world.  In short, a real treat for the eyes.
This is why I am taking the time to write to you today, as I am sad to see that the Champs Elysées has been « decorated » (as this is the appropriate word) in such a way. I have the impression that the decorators were inspired by a 1980s science fiction film (or maybe something else…) I hadn’t realised until now that it was possible to create a shade of blue which we all agree is a complete disaster. Why didn’t they use simple LED fairy lights instead of rings installed on basic poles? I freely admit that I am meticulous about decorations, but the fundamental rule about decorations is that they must be harmonious! And there is nothing harmonious there. So this year the Champs Elysées will look more like a shopping arcade than a place where you go for a stroll, enchanted by the exciting atmosphere of the holiday season…
Lastly, these lights are such an eyesore they almost make you feel like crying!

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Un commentaire pour “De l’ombre à la lumière (ou l’inverse…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.