Le Bouillon Chartier

Bouillon ChartierLa queue désemplit rarement et l’affluence des touristes y est omniprésente, ce qui rend l’endroit des plus attrayants. En 1896 deux frères, Frédéric et Camille Chartier créent, dans un hall de gare, une brasserie sous l’enseigne « Le Bouillon ». Cet établissement situé dans le « Paris vivant » en plein cœur du 9ème arrondissement à proximité des Grands Boulevards, du musée Grévin et de l’hôtel Drouot fait partie intégrante de la tradition culinaire de la capitale.

Aujourd’hui, après plus d’un siècle d’existence, le restaurant peut se targuer de n’avoir eu que quatre propriétaires. La conservation du bâtiment et sa décoration art déco, lui ont valu l’entrée au classement des monuments historiques en 1989. C’est un des deux frères qui créera parallèlement le bouillon « Racine » que j’ai longuement décrit dans une de mes précédentes notes.

Salle Bouillon Chartier

Pour la petite anecdote, une ancienne carte postale montre l’existence d’une devanture située dans le 10ème arrondissement, rue de la fidélité, au nom de « Chartier » qui pourrait avoir été créée par la même occasion. La philosophie du restaurant était d’offrir un repas digne de ce nom à un prix modeste, prix maintenu aujourd’hui. Tout cela dans un environnement qui a très peu changé depuis sa création. Après la porte à tourniquet et sous la magnifique et grande verrière, on y retrouve toujours les casiers à serviettes qui servaient aux habitués du lieu, les tables et chaises typiques des vieux bistrots, les nappes brodées, les porte-bagages en cuivre comme dans les trains. Bref, un bouillon par excellence !

Je vous conseille de vous y rendre et de profiter des petites rues alentours à la suite de votre déjeuner pour parfaire votre digestion. Pour les passionnés de l’endroit, la maison met à votre disposition son site internet très bien fait où vous pourrez y retrouver de nombreuses anecdotes.

Le Bouillon Chartier:
The queue barely ever disperses and the influx of tourists is never-ending, which is what makes the place so appealing. In 1896, two brothers, Frédéric and Camille Chartier created a brasserie named « Le Bouillon » inside a railway station concourse. This establishment, located in a lively area of Paris in the middle of the 9th arrondissement, not far from the Grands Boulevards, the Musée Grévin and the Hôtel Drouot, is firmly entrenched in the capital’s culinary tradition. Today, after over a century of trade, the restaurant can boast of only ever having had four owners. The building’s conservation and Art Deco design enabled it to become a listed building in 1989. One of the two brothers also created the « Racine » soup kitchen, which I described in detail in one of my previous entries, at the same time as the « Bouillon ». As a point of interest, an old postcard shows another façade bearing the name of « Chartier » on Rue de la Fidélité in the 10th arrondissement, which may have been opened concurrently. The restaurant’s philosophy was to offer a hearty meal at a modest price – a philosophy that continues today. The setting itself has changed very little since its creation, too. After walking through the revolving door and under the vast, magnificent glass roof, you will find the same sideboards where regulars used to store their napkins, tables and chairs typical of old-fashioned bistros, embroidered tablecloths, and copper luggage racks like the ones on trains: in short, everything you need for a perfect bouillon! I recommend that you go there for lunch and then enjoy a stroll around the streets and alleys in the vicinity as you digest your meal. Fans of the restaurant will also love its excellent website, where various anecdotes are published.

Le Bouillon Chartier
7 rue du Faubourg Montmartre
75009 Paris
Tel : 01 47 70 86 29

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.