Le cocktail de James Bond, le Vesper

Aujourd’hui dans notre rubrique Cocktails, le célèbre breuvage de James Bond : le Vesper. Pure invention de l’écrivain Ian Flemming, le cocktail fait son apparition dans Casino Royale publié en 1953. Dans ce premier volet des aventures de l’espion anglais, 007 commande un breuvage original composé de vodka, de gin, de lillet (un apéritif à base de vin) et d’un zeste de citron. Il le nommera Vesper en hommage à Vesper Lynd, agent double avec laquelle James Bond entretint une intense relation amoureuse.


Extrait du film Casino Royale (2006), réalisé par Martin Campbell, produit par Michael G. Wilson et Barbara Broccoli

Dans les films, la vodka martini est présentée, à tord, comme le cocktail favori de l’agent 007. La réplique « Vodka Martini, shaken, not stirred (mélangé au shaker, pas à la cuillère) » est d’ailleurs devenue culte. Amateur de plusieurs alcools (grands vins, champagne, etc.), James Bond est bien entendu un consommateur de vodka-martini. Mais si l’on devait lui associer un cocktail, ne serait-il pas celui qu’il a lui-même inventé ? Le Vesper !

vesper

The Vesper, James Bond’s cocktail:
Today in our Cocktails section we are going to discover James Bond’s renowned drink: the Vesper. The cocktail was thought up by the author Ian Fleming and first appeared in Casino Royale, published in 1953. In this first book about the adventures of the British spy, 007 orders an original drink made from vodka, gin, Lillet (a French aperitif wine) and a slice of lemon peel. He called it Vesper as a tribute to Vesper Lynd, the double agent with whom James Bond had an intense love affair.
Excerpt from the film Casino Royale (2006), directed by Martin Campbell, produced by Michael G. Wilson and Barbara Broccoli. In Bond films, a vodka martini is wrongly presented as 007’s favourite cocktail. Moreover, the line « Vodka Martini, shaken, not stirred » has become legendary. An enthusiast of several spirits, (vintage wines, champagne, etc.), James Bond is naturally a vodka-martini drinker. But if we had to associate one cocktail with him, wouldn’t it be the one he invented: the Vesper!

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.