Le Sommet du Stylo

Il est bien dommage que l’on n’écrive plus autrement qu’en tapant sur un clavier d’ordinateur ou en roulant une bille sur des Post It. On en oublie que l’écriture est aussi faite de pleins et déliés qui en disent souvent davantage que les mots employés.  J’apprécie de voir mes interlocuteurs user d’un stylo à plume pour m’écrire. C’est un signe de bonne éducation, d’élégance et de sûreté en soi. Parlons donc un peu de ces objets en cours de raréfaction. Et notamment de MontBlanc, une des marques les plus célèbres au monde. Au sommet de sa production, il y a le stylo Royal. Plus qu’un stylo, c’est un joyau. Réservoir et capuchon en or blanc 18 carats incrustés de 1430 diamants, plume en or, l’étoile de la marque avec 19 diamants mis en lumière par des anneaux en or blanc 18 et un diamant de bonne taille sur la barrette. Le prix ? Au moins un million de dollars! Plus raisonnables, les séries limitées MontBlanc  portent, chacune, le nom d’un écrivain ou d’une célébrité.

StyloMontblanc
On trouve le stylo John Lennon, l’icône des Beatles ou le stylo Carlo Collodi, le génial créateur de Pinocchio. Mais MontBlanc est surtout réputé pour son stylo Meisterstück 149, l’un des plus célèbres instruments d’écriture au monde. Sa plume 18 carats incrustée de platine, réalisée à la main, sa résine précieuse en ont fait une légende. Descendons encore de quelques crans pour rejoindre le « gros » de la production de MontBlanc. Des stylos plus standards, évidemment, moins chers mais toujours de bonne facture. Attention, à ce niveau, l’arnaque progresse et les imitations fleurissent. Si vous achetez un MontBlanc, évitez absolument Internet (la marque s’y refuse) et vérifiez que le vendeur ait bien en sa possession un manuel d’utilisation et un certificat d’authenticité. Que ce soit un article neuf ou d’occasion, ces deux critères sont impératifs. Pour terminer, voici quelques indications concernant l’histoire cette belle marque. C’est en 1910 que fut commercialisé le premier stylo-plume Montblanc. Sa révolution technique consistait en un réservoir d’encre intégré. Ce fut le premier du genre. Dès la fin des années 1920, « Montblanc » est présente dans plus de 60 pays. En 1977, Alfred Dunhill Ltd devient l’actionnaire majoritaire puis, en 1985, l’actionnaire unique. La marque est, alors, un actif du groupe Richemont, troisième groupe mondial du luxe avec ses filiales Cartier, Jaeger-LeCoultre, Piaget, Lancel, Dunhill, etc. Le groupe totalise un chiffre d’affaires de plus de 3,3 milliards d’euros et emploie près de 15 000 personnes. À partir des années 1990 la crise frappe les stylos Montblanc et le groupe Richemont décide d’élargir sa production. Parfums, maroquinerie, bijoux, accessoires de bureau et plus récemment, montres représentent désormais presque 40 % des ventes. Est-ce le début de la fin pour les stylos ? Je ne le souhaite pas car la disparition des stylos à plume ressemblerait, alors, étrangement à celle des orgues dans les églises. La fin d’un mode de communion / communication entre les hommes.

The pinnacle of pens
It really is a shame that the act of writing is now so often limited to typing on a keyboard or scribbling a note on a Post It.  It is easy to forget that the upstrokes and downstrokes of which handwriting is made can often impart more than the words themselves. I always appreciate receiving letters written in fountain pen, which denotes education, elegance and self-confidence.  So let’s talk a little about these increasingly rare items and in particular about MontBlanc, one of the most famous brands in the world. At its peak, it produced the Royal fountain pen: more than a simple writing instrument, it was a jewel. Barrel and lid in 18 carat white gold inlaid with 1430 diamonds, golden nib, the brand’s star-shaped emblem with 19 diamonds emphasized by 18 carat white gold bands and a diamond on the clip. And the price? At least a million dollars! On a more reasonable level, the limited edition MontBlanc fountain pens are each named after a writer or celebrity.
There is the John Lennon pen, named after the Beatles icon, or the Carlo Collodi pen, named after the brilliant creator of Pinocchio.  However, MontBlanc’s most renowned piece is its Meisterstück 149 pen, one of the most famous writing instruments in the world.  Its hand-crafted, 18 carat nib with platinum inlay and its precious resin barrel have made this a legend among fountain pens.  Going down a level to the « mass-produced » MontBlanc we find more standard pens, of course, which are less expensive but still well-made.  Be careful however, as at this level rip-offs are on the rise and fakes flourishing.  If you want to buy a MontBlanc, avoid using the Internet at all costs (the brand refuses to use this medium) and check that the seller has the instruction manual and a certificate of authenticity. Whether it be new or second-hand, these two criteria are crucial.  Finally, I’d like to round off with a bit of history.  The first Montblanc fountain pen was marketed in 1910.  It was the first of its kind to include an integrated ink barrel: a technical revolution. From the end of the 1920s, « Montblanc » was established in more than 60 countries. In 1977, Alfred Dunhill Ltd became the majority shareholder and in 1985, the sole shareholder.  The brand was from then on an asset of the Richemont Group, the third largest international luxury products group with subsidiaries such as Cartier, Jaeger-LeCoultre, Piaget, Lancel, and Dunhill. The group has a turnover of over €3.3 billion and it employs nearly 15,000 people.  From the 1990s, Montblanc pens were hit by the crisis and the Richemont Group decided to widen production to include perfume, leather goods, jewellery, office accessories and more recently watches, which now represent nearly 40% of sales. Is it the beginning of the end for pens?  I sincerely hope not as the demise of the fountain pen would be strangely similar to that of the church organ.  The end of a means of Communion/communication amongst mankind.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.