Le Temps de l’Instant

Avoir le Temps à son poignet a quelque chose de fascinant. La montre sert, évidemment, à « regarder l’heure » pour être ponctuel à ses rendez-vous. Mais au-delà de cette fonction utilitaire, la montre est le témoin personnel, à son poignet, du temps qui passe. Pour écrire ce billet, je n’irai pas jusqu’à faire référence aux deux grandes théories du temps, celle de Bergson pour qui le temps est une « durée en soi» et celle de Bachelard qui considère le temps comme une simple perception subjective d’instants successifs.

Mais, quand même, le « tic tac » de cette trotteuse dans ma montre… me trotte dans la tête ! Plus concrètement, une montre, qu’elle soit d’or et de diamants pour les plus luxueuses, ou simplement « molles » comme les imaginait le grand Salvador Dali, est un formidable mécanisme de précision témoignant de la perspicacité des hommes à atteindre la « perfection dans les détails ».

A ce sujet, je voudrais vous parler rapidement d’un des plus grands horlogers que compte la France, à savoir la maison Jaeger-LeCoultre. Au début du 20ème siècle, Antoine LeCoultre, horloger, se lia avec Edmond Jaeger, fabricant de chronomètre pour créer la Manufacture des montres Jaeger-LeCoultre. Leur association portera ses fruits avec la création, par exemple, d’Atmos, pendule à énergie selon la température ambiante. Jaeger-Lecoultre va également concevoir Futurematic la première montre automatique, sans remontoir.

letempsdelinstant2

A partir des années 80, Jaeger Lecoultre lance des modèles de montre particulièrement créatifs : Grand Réveil, Master Control 1000 Hours, Reverso Duoface, Master Geographic, Gran’Sport, Memory ou encore, le chrono Flyback. Tous les amoureux de belles montres de haut niveau technologique connaissent la valeur de ces innovations. Parmi les performances remarquables de la Maison, j’aimerais citer le modèle Gyrotourbillon qui associe un tourbillon sphérique à deux complications fascinantes : une équation entre heure solaire, heure civile et un quantième perpétuel pourvu de quatre aiguilles rétrogrades. Les ingénieurs et techniciens de Jaeger-Lecoultre ont la réputation d’être en quête permanente de perfectionnements techniques dans leurs ateliers du Jura Suisse. Riche de 1231 calibres mécaniques, Jaeger-LeCoultre a pu, ainsi, développer quelques 350 mouvements horlogers différents !

La Maison fait partie, aujourd’hui, du groupe suisse Richemont et compte plus de 900 employés. Petit détail pour terminer cette évocation louangeuse d’un grand horloger qui le mérite bien : les prix. Bien sûr ce n’est pas donné et il faut avoir les reins solides pour acquérir une belle montre Jaeger-LeCoultre ! Exemples concernant le modèle emblématique de la marque : la Reverso. Du modèle le plus économique, avec boîtier en acier, au modèle le plus prestigieux, avec boîtier en or rose, prévoir entre 10 000 à 26 000 euros. En fait, tout cela est réservé à des gens aisés qui ont le goût du beau, de la précision et de la performance technique. On dit souvent que le Temps est le luxe suprême. Nous y voilà afin de l’observer dignement à son poignet !

Split-second time
There’s something fascinating about carrying Time around on your wrist.  You use your watch, obviously, for “checking the time” and making sure you are punctual, but beyond this functional purpose, the watch is your own personal witness of passing time. However in this article, I won’t go into detail about the two great theories of time: that of Bergson , for whom time is a “duration in itself”, and that of Bachelard, who considered time to be no more than our subjective perception of successive instants.
All the same, the “tick tock” of my watch’s second hand… keeps going through my head!  In concrete terms, watches never cease to amaze me: whether they’re made of gold and diamonds for the most luxurious models or “soft”, as portrayed by the great Salvador Dali in his well-known painting, these formidable, precise devices are proof of man’s determination to achieve “perfection through attention to detail”.
On that note, I’d like to talk to you briefly about one of the greatest names in French watchmaking, that of Jaeger-LeCoultre. At the start of the 20th century, Antoine LeCoultre, a watchmaker, joined forces with Edmond Jaeger, who made stopwatches, to create the Jaeger-LeCoultre manufacture d’horlogerie (watch manufacturers).  Their successful partnership resulted in the creation of among others, the Atmos, a clock which ran on energy generated from temperature changes in the environment.  Jaeger-Lecoultre was also behind the Futurematic, the first automatic watch, which worked without being wound.
From the 1980s onwards, Jaeger Lecoultre launched exceptionally creative watch models: the Grand Réveil, the Master Control 1,000 Hours, the Reverso Duoface, the Master Geographic, the Gran’Sport, Memory and the Flyback chronograph. All the lovers of beautiful high-tech watches recognise the excellence of these innovations. Amongst the House’s numerous accomplishments, I would especially like to mention the Gyrotourbillon model, which combines a spherical tourbillion with two interesting elements:  an equation between solar time and civil time, and a perpetual date display featuring retrograde hands.  Jaeger-LeCoultre engineers and technicians are renowned for their unending quest for technical perfection in their workshops in Jura, Switzerland. The House boasts 1,231 mechanical calibres, which has allowed it to develop 350 different clockwork mechanisms!
Today it belongs to the Swiss group Richmont and has almost 900 employees.  I would like to mention one last thing to round up this well-deserved, highly favourable tribute to a great watchmaker: the price of the watches. Naturally they are expensive and you need to be well-off to purchase a beautiful Jaeger-LeCoultre watch! Let’s take the brand’s emblematic model as an example:  the Reverso. From the most economical model, with its steel casing, to the most prestigious, cased in rose gold, you’re looking at between 10,000 and 26,000 euros: a real indulgence for well-off buyers with a taste for elegance, precision and technical excellence. We often say that Time is the ultimate luxury: all the more reason to appreciate it using a luxury timepiece!

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.