Le viaduc d’Austerlitz

DSC00454Il ne s’agit pas d’un pont piéton, il est en effet réservé au métro. Son histoire est d’ailleurs indissociable de celle du métro parisien. Pour franchir la Seine, il est moins onéreux de construire un pont que de passer sous le fleuve. Ainsi en 1903, un concours est lancé et remporté par la société de construction de Levallois-Perret. Seulement 10 ans auront été nécessaires pour le réaliser. L’arc métallique est disposé sur trois articulations et repose sur deux consoles de maçonnerie.

La profusion des motifs décoratifs est remarquable et pas forcément bien mis en lumière par la couleur grise uniforme du tout. Prenez donc le temps de regarder les ancres de marins, créatures aquatiques, guirlandes…

DSC00453Le principe d’un pont à structure unique avait été retenu afin de faciliter la navigation fluviale. S’ouvrant sur 140m, il présente une portée de 107, 50m, battant le record détenu jusque là depuis 1900 par le pont Alexandre III. Pour répondre à une augmentation du trafic, le viaduc, gagnant 1/3 de son poids, est renforcé en 1937. Inscrit à l’inventaire des Monuments historiques en 1986, il reçoit en l’an 2000 le prix du « Patrimoine moderne » dans le cadre du concours « Lumières et monuments ».

DSC00451

The Viaduc d’Austerlitz
Pedestrians cannot walk across this bridge, as it is reserved for the metro. In fact, its history is inseparable from that of the Parisian metro system. It is simpler to build a bridge across the Seine than it is to dig under the river, which is why, in 1903, a call to tenders was held. The Levallois-Perret building company was awarded the contract, and the bridge took just 10 years to complete. The three-hinged metal arch is supported by two stone cantilevers. It is decorated with myriad designs, although the uniform grey of the bridge does not really do them justice. Take your time to get a good look at the anchors, sea creatures, garlands and more.
A single-structure bridge design was chosen in order to encumber the passage of boats as little as possible. The 140-metre bridge offers a span of 107.5 metres, beating the record that had been held by Pont Alexandre III since 1900.
In response to an increase in traffic volume, the viaduct was reinforced in 1937, making it heavier by a third of its weight. It was named as a French heritage site in 1986, and in 2000 it won the ‘Modern Heritage’ in the ‘Lumières et Monuments’ competition.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *