Les Vaches de Longchamp

Des artistes célèbres ont peint l’hippodrome de Longchamp, comme Édouard Manet  ou Edgar Degas. De grands concerts s’y  tiennent comme Les Rolling Stones ou le festival Solidays. Le pape Jean-Paul II y a béni des centaines de milliers de fidèles lors des Journées mondiales de la jeunesse.

longchamp Mais Longchamp reste, avant tout, un formidable hippodrome où s’affrontent les meilleurs chevaux du monde. Parlons un peu de ce lieu éminemment parisien, éminemment populaire, éminemment chic à l’occasion ! Quelques chiffres tout d’abord… Longchamp s’étend sur 57 hectares entre la Seine et le Bois de Boulogne. 17 hectares sont consacrés aux différentes pistes dont la grande (2 750 mètres), la moyenne (2 500 mètres) et la petite (2 150 mètres). La capacité d’accueil est de 50 000 places dont 7 000 en tribune. Si vous vouliez mieux voir cela de haut, je vous invite à consulter Google Earth avec les coordonnées suivantes : 48°51′30.62″N 2°14′2.23″E. Inauguré en 1857 par Napoléon III, l’hippodrome de Longchamp est spécialisé dans les courses de plat. Le Grand Prix de Paris a été créé en 1863, le Prix d’Ispahan en 1873 et le Prix de l’Arc de Triomphe en 1920. Le Grand Prix de Paris a été, pendant longtemps, la course hippique la mieux dotée au monde et certaines des compétitions à Longchamp sont retransmises dans plus de cent vingt pays ! C’est notamment le cas du week-end de l’Arc de Triomphe qui attire chaque année, sur place, des dizaines de milliers de spectateurs.

Si tout cela vous évoque le succès et les plaisirs équestres de très haut niveau, je vous signale, aussi, que l’hippodrome fut réquisitionné pendant toute la première guerre mondiale pour servir de pâture aux vaches qui contribuaient au ravitaillement en lait de Paris. Si vous en avez le loisir, par un bel après midi de dimanche, n’hésitez pas à aller à Longchamp. L’ambiance dans les tribunes, les chevaux tous plus magnifiques les uns que les autres, les rituelles capelines de propriétaires d’écuries ou la gouaillerie des spectateurs venant rêver d’un tiercé chanceux, tout cela est gai, agréable et de bon goût. Et puis, il y a un excellent restaurant gastronomique et aucun problème sérieux de parking (5000 places) !

The cows of Longchamp
Famous artists such as Édouard Manet and Edgar Degas have painted Longchamp Racecourse.  Major concerts have also been held there such as the Rolling Stones or the Solidays Festival. Pope John Paul II blessed hundreds of thousands of believers there during World Youth Day.
But above all, Lonchamp remains an incredible racecourse where the world’s best horses compete against each other. Let’s speak a little about this venue which is extremely Parisian, extremely popular and extremely chic all at the same time!  First of all a few figures…Longchamp stretches over 57 hectares between the Seine and the Bois de Boulogne.  17 hectares are dedicated to its different racetracks including the big one (2,750 metres), the medium one (2,500 metres) and the small one (2,150 metres). 50,000 people can be accommodated at the racecourse including 7,000 in the stands. If you want to get a better overhead view of the racecourse, I invite you to consult Google Earth using the following coordinates:  48°51′30.62″N 2°14′2.23″E. Inaugurated in 1857 by Napoleon III, Longchamp Racecourse specialises in flat racing. The Grand Prix de Paris was created in 1863, the Prix d’Ispahan in 1873 and the Prix de l’Arc de Triomphe in 1920. For a long time, the Grand Prix de Paris was the race which offered the most prize money in the world and some of the competitions held at Longchamp are broadcast in more than one hundred and twenty countries! This is the case in particular during the weekend of the Prix de L’Arc du Triomphe which attracts tens of thousands of spectators to the racecourse every year.
If all of this conjures up the success and pleasures of very high level riding, I would also like to point out that the racecourse was requisitioned during the First World War to be used as a pastureland for cows which contributed to supplying Paris with milk. If you have the time on a beautiful Sunday afternoon, don’t hesitate to go to Longchamp. The atmosphere of the stands, the horses which are each more magnificent than the last, the stable owners with their ritual wide-brimmed hats and the jeering spectators who come dreaming of a lucky bet all provide a happy, pleasant and tasteful atmosphere. And what’s more, there’s an excellent gastronomic restaurant and parking is not a problem (5,000 places)!

Hippodrome de Longchamp.*
Métro : ligne 10, Porte d’Auteuil, puis navette jusqu’à l’hippodrome les dimanches et jours fériés.
Bus : service gratuit de navettes depuis la Porte d’Auteuil et la Porte Maillot, les dimanches et jours fériés.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.