Le luxe du Bon Marché

Tout y est beau et témoigne de « l´élégance à la française » telle qu’on se la représente. Voici donc Le Bon Marché, sur la rive gauche de la Seine. Ce n’est pas le plus connu des « grands magasins » parisiens et pourtant, c’est le plus « chic ». Ouvert en 1852 par Aristide Boucicaut, génie du commerce et formidable entrepreneur qui révolutionna les règles du commerce traditionnel, ce tout premier des grands magasins français s’apprête à souffler (…) ses 160 bougies de luxe intemporel.

Pour célébrer dignement cet anniversaire, expositions, collections inédites, créations contemporaines exclusives documentaires, réceptions de toutes sortes… le Bon Marché regorgera de festivités entre le 15 septembre et le 31 décembre prochain.

L´actrice Catherine Deneuve, très représentative du monde culturel et artistique « Paris Rive Gauche » sera à l´honneur. Et puis, le magasin a imaginé toute une série d’objets inspirés de ses archives. De très nombreuses marques ont conçu, pour l´occasion, des créations exclusives. De Shiseido à Moët & Chandon, de Clinique ou Giorgio Armani à Kilian, près de 160 grandes enseignes et maisons de luxe rendront, ainsi, hommage au Bon Marché. Elles le feront avec des produits proposés en séries limitées : prêt-à-porter, parfums, maquillage et soins inédits seront commercialisés dès le 15 septembre prochain.

lebonmarche

Il faut dire que l´histoire du Bon Marché est exceptionnelle. Rachetée à la fin des années 1980 par le groupe LVMH, cette Mecque du VIIème arrondissement de Paris reste le lieu de shopping le plus sélect de la ville lumière. Les espaces sont pensés comme des lieux de vie, la circulation est aérée. Plus petite que ses concurrentes, et souvent plus chère, l’enseigne attire en majorité une clientèle «fidèle» et bourgeoise, de la rive gauche. Nombre de mes ami(e)s adorent notamment la partie « jeunes » créateurs (Sessun, Maje, Bash, Sandro, APC) et le foisonnement d´idées de cadeaux que l´on trouve à tous les étages de ce « paquebot du raffinement et du bon goût ».

En sortant, n´hésitez pas à faire un tour à la Grande Epicerie, et là, c’est juste le rêve. Tous les produits américains, japonais, espagnols, etc. s´y trouvent : Lucky Charms, Honey mustard, sauces soja, pickles… mais aussi tous les bons produits français. Enfin, un dernier mot sur l´édifice. Son architecture est l´œuvre de Louis-Charles Boileau, d’Armand Moisant et, moins significativement, de Gustave Eiffel, qui en feront une cathédrale de métal et de verre très en avance sur son temps. D´ailleurs, le Printemps n´ouvrira qu´en 1874, les Galeries Lafayette vingt ans plus tard, et la Samaritaine en 1900…

Luxury at Le Bon Marché:
It’s a place characterised by beauty and classic elegance à la française. I’m talking, of course, about Le Bon Marché on the Seine’s Left Bank. It may not be Paris’s best-known department store, but it’s certainly the most chic. Opened in 1852 by Aristide Boucicaut, an entrepreneurial genius and excellent businessman who was to revolutionise the rules of traditional commerce, France’s very first department store is now preparing to celebrate a 160 years of timeless luxury.
To make it an anniversary worth remembering, Le Bon Marche will be holding all sorts of festivities from 15 September to 31 December this year: exhibitions, unique collections, special contemporary creations, exclusive documentaries and all kinds of receptions.  Special tribute will also be paid to actress Catherine Deneuve, who embodies the cultural and artistic world of “Paris Rive Gauche”. The store has also dreamt up a series of items inspired by its archives and a huge number of brands have created exclusive designs for the occasion. From Shiseido to Moët & Chandon, not forgetting Clinique, Giorgio Armani and Kilian, almost 160 major brands and luxury goods houses will be paying tribute to Le Bon Marché starting on 15 September by presenting limited edition garments, perfumes, make-up and unique treatments. 
Le Bon Marché’s exceptional history is also worth a mention.  Bought at the end of the 1980s by the LVMH Group, the Mecca of Paris’s 7th district remains the City of Light’s most select shopping area. Designed as a place to live, and not just to shop, Le Bon Marché is spacious and airy. As the store is smaller than its competitors, and often more expensive, the majority of its customers are faithful “regulars” and bourgeois shoppers from the Left Bank. Many of my friends are particularly fond of the “young” creators’ section (Sessun, Maje, Bash, Sandro, APC) and the abundance of gift ideas to be found on every floor of this “cruise ship of sophistication and good taste”.
On your way out, don’t forget to stop by at La Grande Epicerie – it’s like a dream come true.  Feast your eyes on products from the United States, Japan, Spain and more – Lucky Charms, honey mustard, soya sauces and pickles – as well as all of France’s best products. To wrap things up, just a little note on the building itself: the architecture is the work of Louis-Charles Boileau, Armand Moisant and (to a lesser extent) Gustave Eiffel, the three of whom created a cathedral of metal and glass way ahead of its time.  Moreover, Printemps only opened in 1874, Galeries Lafayette twenty years later and La Samaritaine in 1900…

Le Bon Marché
24, rue de Sèvres  75007 Paris, France
tél : 01 44 39 80 00
lun.-mer., sam. 10:00 – 20:00
jeu.-ven. 10:00 – 21:00

Didier MOINEL DELALANDE

Share

2 commentaires pour “Le luxe du Bon Marché

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.