Scènes à tous les étages… Baby Dolls

Nos deux baby dolls sont-elles à quelques secondes de faire parler la poudre ? Fermons les yeux et imaginons, un instant, quels ont été les moments précédents leur capture photographique… afin d’en imaginer plus facilement les suivants. Tic tac tic tac tic tac. Elles devaient être dans un élan d’énergie exceptionnel avant qu’il ne se tarisse. Une petite pause, le clic clac est fait. Nous avons là, sous nos yeux, nos baby dolls avant l’explosion finale. Une espèce de feu d’artifice en plein cœur du Mathurin ramenant ses hôtes en plein XVIIIe, à la saison du libertinage et des salons. Sans doute vont-elles retrouver Mylène F. qui les attend au coin de la rue de l’Arcade et de la rue des Mathurins. Stupeur, les voitures ont disparu laissant la place aux calèches, pas plus de feux tricolores ni de chapelle expiatoire… Nos deux baby dolls nous ont fait changé d’époque en quelques secondes. Miracle ou magie ensorceleuse ?

poupees

Scènes à tous les étages… Baby Dolls
Are our two baby dolls a few seconds away from lighting the fuse? Let’s close our eyes for a second and imagine what went on in the moments before the photo was taken… in order to imagine the moments that came after more easily. Tick tock tick tock tick tock. There must have been an exceptional burst of energy before it wore out. A little break, the photo is taken. We have here, in front of our eyes, our baby dolls before the final explosion. A firework display at the heart of the Mathurin brings its guests back to the 18th century, to the time of libertinage and salons. They will probably find Mylène F. waiting for them at the corner of the rue de l’Arcade and the rue des Mathurins. Incredible, the cars have disappeared making way for horse drawn carriages, no more traffic lights or Chapelle Expiatoire… Have our two baby dolls made us change era in a few seconds? Is it a miracle or bewitching magic?

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.