Coup de Coeur Gastronomique : La Pina Colada

Le barman de l’hôtel me souffle de temps en temps des idées de cocktails pour mes coups de cœur gastronomiques. Il est vrai que certains d’entre eux, les cocktails comme les barmans, ont fait la renommée de certains établissement. Voici donc, après le Bloody Mary, une courte note sur la boisson officielle de l’État de Puerto Rico.

pinacolada La naissance de la pina colada remonterait au 15 Août 1954 quand Monchito, un barman de l’hôtel Caribe Hilton, en arrêta la composition après trois mois d’essais pour en parfaire la recette. Mais bon nombre d’autres histoires circulent sur la création de ce cocktail mais, pour ma part, c’est celle que je préfère. Piña Colada signifie littéralement « ananas tendus ». Les ingrédients de base de toujours les mêmes. Je ne crois pas me tromper en vous indiquant la recette la plus classique et la plus constante pour ce délicieux cocktail exotique, fruité et rafraîchissant à siroter entre amis à l’heure de l’apéritif ou pour recevoir ses invités avec brio ou encore pour se remémorer quelques souvenirs estivaux ! Alors, voilà : pour un verre hurricane, prévoyez 4 cl de rhum blanc, 2 cl de rhum ambré, 12 cl de jus d’ananas, 4 cl de lait de coco et 5 glaçons. Si le goût vous en dit, vous pouvez rajouter de la liqueur de banane. Versez dans un verre décoré d’un morceau d’ananas et d’une cerise au marasquin. Servir avec une paille. Pour augmenter l’onctuosité du cocktail, une cuillère à soupe de crème fraîche peut être envisagée. Enfin, pour les aficionados du milk-shake, remplacez le lait de coco par une boule de sorbet coco. Ce cocktail, facile à préparer, en épatera plus d’un. Pour les soucieux de leur ligne, je vous signale qu’un verre de Piña Colada correspond à 167kCal, 3,63g / glucides 0,04g / fibres et 1.98 mg / vitamine C. Son taux d’alcool est de 15%, ce qui est parfaitement raisonnable. Pour continuer dans les précisions, j’ai relevé pour vous quelques bars dont les noms reviennent constamment comme étant de hauts lieux  de la Piña Colada en France. Il s’agit du : Backstage à Bordeaux, Havana à Angoulême, Los Angeles à Toulouse, Cuba Libre à Nîmes, Rive gauche à Tours, Fusion à Monaco, Lipstick à Lyon, 02 Sofa à Deauville, Rescator à Bayonne, Empire du 8ème à Paris et Drinkers club à Antibes.

Enfin, pour terminer sur un sourire convenu à l’intention de nos compagnes ou épouses, sachez que de nombreux instituts de beauté proposent, de plus en plus, des soins corporels (gommage et modelage) à base de… Piña Colada.

Gastronomic gem: The pina colada
Now and again the hotel barman gives me some ideas for cocktails for my gastronomic gem posts. It is true that some of them, the cocktails and the barmen, have made the reputation of certain establishments. So now, after the Bloody Mary, is a quick reminder about the official drink of the State of Puerto Rico.
The pina colada dates back to the 15th of August 1954 when Monchito, a barman at the hotel Caribe Hilton, hit upon the composition after three months of tests to perfect the recipe. There are various other stories about how this cocktail was created but, personally, that is the one that I prefer. Piña Colada literally means ‘strained pineapple’. The basic ingredients are always the same. I think I can safely say that the most classic and most constant way to enjoy this delicious exotic, fruity and refreshing cocktail is as an aperitif with friends or to impress your guests or simply to bring back good summer memories! So here is the recipe: for a hurricane cocktail glass, you will need 4cl of white rum, 2cl of dark rum, 12cl of pineapple juice, 4cl of coconut milk and 5 ice cubes. If you fancy, you can also add a dash of banana liqueur. Transfer into a glass garnished with a chunk of pineapple and a preserved maraschino cherry. Serve with a straw. If you like a creamier cocktail, you could add a tablespoon of crème fraîche. Finally, for milkshake fans, replace the coconut milk by a scoop of coconut sorbet. This cocktail is really easy to prepare and always impresses guests. For those of you who count the calories, a glass of Piña Colada contains 167kCal, 3.63g of carbohydrates, 0.04g of fibres and 1.98mg of vitamin C. Its alcohol content is 15%, which is reasonable for a cocktail. To leave no stone unturned, here is a list of bars which are renowned for their Piña Colada in France: Backstage in Bordeaux, Havana in Angoulême, Los Angeles in Toulouse, Cuba Libre in Nîmes, Rive gauche in Tours, Fusion in Monaco, Lipstick in Lyon, 02 Sofa in Deauville, Rescator in Bayonne, Empire du 8ème in Paris and the Drinkers club in Antibes.
Finally, to end with a smile and a thought for our girlfriends or wives, you should know that a lot of beauty institutes now increasingly propose body treatments (exfoliation and massages) based on… Piña Colada.

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Un commentaire pour “Coup de Coeur Gastronomique : La Pina Colada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *