L’explosif B-52

Le B-52 est un shooter qui reste encore peu populaire, les clients ont pour habitude de commander des Cosmopolitans ou encore un Bellini, oubliant parfois que les plaisirs variés sont les meilleurs.

Alors, aujourd’hui, dans la catégorie cocktail, je choisis de vous faire découvrir, chers lecteurs le B-52.

B52 Cocktail DrinkLe nom du cocktail sonne faux, nom d’un médicament ou encore d’un avion de guerre ? Son appellation n’est pourtant pas anodine. Le nom a été donné en hommage au bombardier B-52, développé par l’avionneur Boeing, comme pour évoquer le côté explosif de cette recette !
De quoi est donc composé le B-52 ? On y trouve, en portion égale, de la liqueur de café, du Baileys (crème de Whisky) et du Cointreau (liqueur d’orange douce et amère). Mais gare aux barmans qui ne sauraient le préparer! L’atout du B-52, est qu’il est facile de distinguer, à première vue, s’il est réussit ou non.

De ce fait, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, avant même de le goûter, il faut vérifier que ses ingrédients se séparent bien en trois couches permettant d’avoir : la liqueur en bas, puis le Baileys et pour finir le Cointreau. En d’autres termes, trois strates de trois couleurs différentes, rendant le cocktail encore plus esthétique et unique. Le Cointreau, quant à lui, peut être enflammé avant de boire le cocktail et il peut être remplacé par du triple sec ou du Grand Marnier. Il y’en a pour tous les goûts !

Une envie de B-52 à la maison ? Je vous donne toutes les clés pour réussir votre cocktail.

Dans un verre, versez en couches superposées, une à une, les liqueurs dans l’ordre (liqueur puis Bailey puis Cointreau), en les faisant couler doucement sur le dos d’une cuillère. Les ingrédients les plus denses (les plus sucrés) sont à placer au fond tandis que les moins denses (les boissons les plus alcoolisées) doivent rester en surface.

Tout un art, il est vrai, mais n’est pas barman qui veut ! C’est une façon ludique de préparer ses cocktails, un vrai challenge pour chacun, qui ne manquera pas d’égayer vos soirées alcoolisées !

A vos cocktails ! Cheers !

Potent B-52
This shooter remains less popular than other drinks, as customers stick to their habits of ordering Cosmopolitans or even Bellinis, forgetting sometimes that variety can be the spice of life. So today, my cocktail entry will introduce you, dear readers, to the B-52.
The name itself doesn’t quite sound right, perhaps more like a type of medication or a war plane?  There is however a significance to its choice. The name pays tribute to the B-52 Bomber, designed by Boeing, bringing to mind the potent side to this recipe!
So, what makes up a B-52? It contains equal measures of coffee liqueur, Baileys (a whisky and cream-based liqueur) and Cointreau (a sweet and bitter orange liqueur). But beware of barmen who do not know how to make it!  The advantage of B-52 is that it is easy to tell straight away whether it has been properly-made or not.
So, to avoid any nasty surprises, even before tasting it, check that the ingredients form three separate layers with the liqueur at the bottom, then the Baileys and the Cointreau on top.  In other words, there should be three different coloured strata which makes the cocktail even more appealing and unique. The Cointreau can be lit before drinking the cocktail and can be replaced with Curaçao triple sec or Grand Marnier. There’s something for everyone!
Tempted to make one at home? Here is the key to making a good B-52: pour a layer of each liqueur, one by one in order (liqueur, then Baileys, then Cointreau), into a glass, letting them run slowly over the back of a spoon. The densest ingredients (with the most sugar) should go at the bottom and the least dense (with the most alcohol) should stay at the top. It is an art, it’s true, but not everyone can call themselves a barman! It is fun and a real challenge for everyone which will most surely liven up your cocktail parties! Get mixing! Cheers!

Didier MOINEL DELALANDE

Share

Un commentaire pour “L’explosif B-52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.